En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.
Dernière mise à jour : le 21/06/2018 à 13:46

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 >>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

09/03 : L'archipel des îles Loyauté en Nouvelle-Calédonie va être placé en alerte cyclonique de niveau 2 cet après-midi en raison de la menace du cyclone Hola, a indiqué hier la sécurité civile. Les communes d'Ouvéa et de Lifou, qui inclut la petite île de Tiga où vivent environ 150 personnes, seront concernées par cette alerte, qui demande à la population de rester confinée dans les habitations, à partir de 14 heures, heure locale (4 heures du matin en Métropole). Sur l'île de Maré, l'alerte 2 sera déclenchée trois heures plus tard, à 17 heures.

Cyclone intense (équivalent à la catégorie 2 sur l'échelle de Saffir Simpson), Hola était situé ce matin à 270 km au nord-est de Bélep, dans l'extrême nord de la Grande-Terre et devrait incurver sa trajectoire vers le sud-est, a indiqué Météo France-NC. Le phénomène génère en son centre des vents estimés à 150 km/h, avec des rafales à 210 km/h, ainsi que des pluies diluviennes.

Selon les prévisions, Hola devrait passer dans la nuit de vendredi à samedi, à proximité d'Ouvéa, à environ 50 kilomètres au large, avant de longer Lifou et Maré dans la nuit et samedi matin. Une houle pouvant atteindre jusqu'à 6 à 8 mètres est également annoncée. Le reste du territoire de la Nouvelle-Calédonie est en préalerte.

Sur les îles Loyauté, les cumuls pourraient atteindre 150 à 400 mm, soit 1 à 2 mois de pluie et les vents pourront atteindre les 150 km/h.

Le trafic aérien avec les Loyauté est interrompu, tandis que tous établissements scolaires ont été fermés.

Les îles Loyauté (Ouvéa, Lifou, Maré), comptent un peu plus de 18.000 habitants.

 

 

08/03 : A 14h (heure Nouvelle Calédonie), le cyclone tropical intense HOLA était situé autour des points 17,2 Sud et 165,5 Est entre le Vanuatu et le nord d'Ouvéa. Le système se déplace en direction du sud-ouest à la vitesse de 10 km/h, glissant sur la façade nord-ouest de la dorsale de moyenne altitude. Le système s'est renforcé en suivant un taux d'intensification ultra rapide. La pression centrale a rapidement chuté à 955hPa et les vents moyens près de l’œil sont estimés atteindre les 165 km/h pour des rafales d'environ 230 km/h.

Comme prévu, HOLA a connu une intensification très rapide, profitant de conditions environnementales idéales à tout niveau. Le météore a présenté au cours des dernières heures une configuration en "pinhole eye", c'est à dire que le œil au cœur de la convection centrale était de taille extrêmement réduite. Ce type de configuration est associé aux cyclones matures ayant observé une intensification rapide, ce qui est le cas de HOLA.

La philosophie de trajectoire semble se confirmer. Le cyclone tropical HOLA est prévu contourner la dorsale subtropicale située sur son sud-est, d'où le changement progressif de cap vers le sud-est. D'ici les prochaines 24h, le recourbement devrait être achevé, alors que le météore se sera encore renforcé à la faveur de conditions restant favorables tout au long de l'échéance.

La menace pour la Nouvelle Calédonie et surtout pour les îles Loyauté est plus que jamais d'actualité. La Pré-Alerte cyclonique a donc été déclenchée par les autorités. Les dernières prévisions d'intensité et de trajectoire restent particulièrement défavorables et inquiétantes, dans la mesure où c'est un puissant et extrêmement dangereux phénomène qui pourrait directement impacter les Loyauté.


07/03 : La tempête tropicale Hola s'est formée dans l'archipel des Vanuatu. Le système génère des vents soufflant à 100 km/h et de très fortes pluies.

Dans les prochaines heures la tempête devrait s'évacuer de l'archipel des Vanuatu par l'Ouest avant d'incurver sa trajectoire au Sud-Sud-Est tout en se renforçant. D'ici 36 h Hola devrait s'être transformer en cyclone de catégorie 4 avec des vents soufflant jusqu'à 210 km/h. Hola devrait passer au large des côtes Est de la Nouvelle Calédonie et surtout à proximité des îles Loyauté alors qu'il sera à son intensité maximale.

A plus longue échéance, Hola devrait poursuivre au Sud-Sud-Est en perdant de sa puissance. A échéance du 11 ou 12 mars, Hola pourrait affecter le Nord de la Nouvelle Zélande avec une intensité de cyclone de catégorie 1 ou de tempête tropicale.