Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 25/05/2022 à 15:29

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 {nomultithumb}

Vous avez subi des dommages liés aux conditions météorologiques (vents, grêle, orages, précipitations...) ? Faites établir votre certificat d'intempérie afin de bénéficier d'une indemnisation par votre assureur.

 

 

14/02 :  Les Côtes-d'Armor, le Finistère, la Loire-Atlantique, la Manche, l'Ille-et-Vilaine, la Vendée et le Morbihan ont été mis en vigilance orange par Météo France ce vendredi. Des rafales de vents pourraient y atteindre jusqu'à 140 km/h.

Nouvelle vague d'intempéries en Bretagne. Sept départements du Nord-Ouest -Les Côtes-d'Armor, le Finistère, la Loire-Atlantique, la Manche, l'Ille-et-Vilaine, la Vendée et le Morbihan- ont été placés en vigilance orange "Vent et Vagues-submersion" ou "inondation" par Météo France ce vendredi matin.

Dans son bulletin de 6h00, Météo France précise que l'évènement débutera vendredi à 12h00 et prendra fin samedi à 10h00 sauf pour la Loire Atlantique pour laquelle la vigilance est prévue samedi de 0h00 à 10h00. L'alerte "Vent" a été déclenchée en raison d'un "vent violent de sud puis sud-ouest (qui) va progressivement se renforcer vendredi après-midi, les rafales dépassant par endroits les 100km/h", précise Météo France.

C'est vendredi soir, qu'"on observera les plus fortes rafales: elles atteindront généralement 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres sur le Finistère, 100 à 110km/h sur les Côtes d'Armor, l'ouest du Morbihan ainsi que le département de la Manche", ajoute Météo France qui prévoit que "le long des côtes de la Cornouaille au Trégor, on s'attend à des pointes à 130km/h, jusque 140 km/h sur les caps les plus exposés".

Ces vents "générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en entrée de Manche à partir de vendredi soir" provoqueront une surélévation du niveau de la mer avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de vendredi soir et 84 pour la pleine mer de samedi matin".

"La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés", prévient Météo France.

 

-10h-15h : la tempête remonte vers le sud de l'Irlande. Les vents de sud atteignent 130-140 km/h sur la pointe du Finistère et 80-100 km/h dans les terres. Les pluies sont temporairement fortes.

-15h-18h : la tempête touche la côte sud irlandaise. Les vents violents se généralisent à la Bretagne. Les rafales atteignent 150 km/h sur la pointe Bretagne, 110-130 km/h dans les terres, 80-100 km/h sur les côtes d'Armor, le Morbihan et les secteurs exposés du Cotentin.

-18h-21h : Ulla se décale en mer d'Irlande. En Bretagne les vents tournent au sud-ouest. Ils faiblissent un peu sur le Finistère avec des rafales à 120 km/h mais atteignent leur maximum d'intensité sur les autres départements bretons avec des rafales à 90-110 km/h. Le Cotentin et la Basse-Normandie sont à leur tour touchés avec des rafales entre 110 et 130 km/h sur les côtes et autour de 100 km/h dans les terres.
En mer les vagues deviennent très fortes en mer d'Iroise, avec des hauteurs moyennes de 6 m sur les secteurs les plus exposés et près de 12 m en hauteur maximale.

-21h-0h : la tempête est centrée en mer d'Irlande. Les vents violents d'ouest à sud-ouest s'étendent du nord de la Bretagne au Cotentin avec des rafales à 110-130 km/h sur les côtes et toujours autour de 100 km/h dans les terres. 

 

En Grande-Bretagne Ulla menace de déverser l'équivalent d'un mois de pluie sur de larges portions du pays peinant déjà à gérer l'hiver le plus humide depuis 250 ans.

Selon la météo britannique, une tempête mêlant vent, pluie et neige va traverser tout le pays en commençant par le sud-ouest de l'Angleterre vendredi matin.

Les fortes pluies pourraient conduire à l'évacuation d'un millier d'habitations supplémentaires, a indiqué l'Agence britannique de l'Environnement au quotidien The Daily Telegraph, avec des précipitations allant jusqu'à 40 mm en six heures.

L'Agence a mis en garde contre des vagues énormes sur la côte sud de l'Angleterre, où la tempête, accompagnée de vents soufflant jusqu'à 128 km/h, est associée à une grande marée.

  

 

 

13/02 : Le creusement d'une nouvelle dépression (Ulla) sur le proche-Atlantique va générer une nouvelle tempête qui devrait de nouveau touché le Sud de l'Irlande, du Royaume-Uni et des départements français bordiers de la Manche.

Cette tempête devrait être assez  similaire à la tempête Tini et se faire sentir dans le nuit de vendredi à samedi. Des rafales à 150 km/h sont prévues sur la pointe du Finistère. Le niveau assez élevé des coefficients de marée et le développement de fortes vagues pourraient engendrer des phénomènes de submersion sur les secteurs exposés du littoral. De même, les fortes pluies entraineront une nouvelle réaction de nombreux cours d'eau. 

Voici la chronologie de l'évolution de cette tempête pour la journée de vendredi :

  • 10h-15h : la tempête remonte vers le sud de l'Irlande. Les vents de sud atteignent 130-140 km/h sur la pointe du Finistère et 80-100 km/h dans les terres. Les pluies sont temporairement fortes.
  • 15h-18h : la tempête touche la côte sud irlandaise. Les vents violents se généralisent à la Bretagne. Les rafales atteignent 150 km/h sur la pointe Bretagne, 110-130 km/h dans les terres, 80-100 km/h sur les côtes d'Armor, le Morbihan et les secteurs exposés du Cotentin.
  • 18h-21h : Ulla se décale en mer d'Irlande. En Bretagne les vents tournent au sud-ouest. Ils faiblissent un peu sur le Finistère avec des rafales à 120 km/h mais atteignent leur maximum d'intensité sur les autres départements bretons avec des rafales à 90-110 km/h. Le Cotentin et la Basse-Normandie sont à leur tour touchés avec des rafales entre 110 et 130 km/h sur les côtes et autour de 100 km/h dans les terres.
  • 21h-0h : la tempête est centrée en mer d'Irlande. Les vents violents d'ouest à sud-ouest s'étendent du nord de la Bretagne au Cotentin avec des rafales à 110-130 km/h sur les côtes et toujours autour de 100 km/h dans les terres.

 

 

 

Sur l'Irlande et le Royaume-Uni, les vents devraient être plus violents avec des pointes pouvant atteindre les 150 - 160 km/h sur les caps exposés.

 

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 25/05/2022)
  • En France / DOM : 2.083
  • A l’étranger : 17.511
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 25/05/2022)
  • En France / DOM : 30.890
  • A l’étranger : 1.409.134
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 25/05/2022)
  • En France / DOM : 58.607
  • A l’étranger : 3.755.266
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel