Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 17/05/2022 à 10:53

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

 >>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

04/06: Une partie du département de la Seine-Maritime a été placée samedi en vigilance rouge "à titre de précaution" en raison des risques d'inondation, une vigilance qui concerne le secteur de la boucle de la Seine comprise entre Rouen et Elbeuf, a annoncé la préfecture de Seine-Maritime.

Cette décision a été prise "à titre de précaution" alors que ce secteur sera touché dans la nuit par la "concomitance de débits très importants" du fleuve et de forts coefficients de marée, souligne la préfecture de la Seine-Maritime.
Selon la préfecture, les niveaux importants de crues devraient se situer entre 02H00 et 03h00, dans la nuit de samedi à dimanche.

 

02/06 : Une zone dépressionnaire occupe toujours une large partie de l'Europe de la France à l'Europe Centrale. en liaison avec ce système de basses pressions, une nouvelle perturbation va toucher les régions du nord et de l'est de notre pays apportant de nouvelles pluies. celles-ci, bien que nettement moins intenses que les précédentes vont tout de même s'abattre sur des régions où les sols sont saturés et les cours d'eau déjà en crue plus ou moins prononcée. 

La Seine est passée en alerte orange entre Saint-Mamès (77) et Alfortville (94).. A Melun, le fleuve enregistrait une cote de 5,01m ce matin, soit un niveau se rapporchant de la crue de 1982 (5,15 m). A Paris-Austerlitz, la Seine atteint 4,83 m à 8h et son niveau devrait continuer d'augmenter puisque l'on attend une cote compris entre 5,10 m et 5,70 demain ou samedi. 

Les bassins de l'Ouanne et le Loing sont toujours placés en alerte rouge bien que la décrue début en amont de ces cours d'eau (Montbouy et Montargis). A Nemours, le pic de crue a cumulminé cette nuit avec une cote de  4,63 m soit près de 40 cm au-dessus de la crue de 1910. L'Ouanne, opère une lente décrue et est repasse au-dessous du niveau de 1910.

 

01/06 : La dépression centrée sur la Belgique qui est responsable des très fortes pluies de ces 48 dernières heures en France s'évacue progressivement et la perturbation associée gagne les régions du sud en s'atténuant. Cependant, l'ensemble des cours d'eau des régions du tiers Nord du pays a fortement réagi et nombre d'entre eux ont atteint ou dépassé leur cote d'alerte voir leur record historique (comme le Loing par exemple)

Aujourd'hui, les précipitations devraient être inexistantes ou très faible sur les région touchées. Cependant, une nouvelle perturbation va arriver par le Nord-Est la nuit prochaine avec des pluies modérées et s'étendre jusqu'au frontières de la région Centre demain. Cette nouvelle dégradation devrait apporter des pluies moins fortes mais néanmoins notables qu'en début de semaine (de l'ordre de 15 à 30 mm en 24 h). 

La situation reste donc sous haute surveillance pour le Loing et l'Ouanne. Pour le Loing, la décrue s'est amorcée sur le secteur amont mais la crue se propage vers l'aval et concernera le secteur de Montargis puis de Nemours avec des cotes qui devraient être sensiblement supérieures à celle de 1910 faisant craindre des inondations notables dans ces villes moyennes.

Plus au Nord,  les pics de crue de la Lawe, de la Lys et de la Clarence ont été atteint ces dernières heures et la décrue est engagée. 

En Lorraine, le pic de crue de l'Orne est en cours à Jarny avec une cote sensiblement identique à celle atteinte lors de la crue de janvier 1995. 

À Paris, la Seine est montée à 3 m 82 à 17h mardi et elle devrait atteindre 4m30 aujourd'hui. Le pic de crue de la Seine est attendu vendredi avec une cote de l'ordre de 5,60 - 5,80 m ce qui est très loin de celle de 1910 où le niveau avait atteint 8,50 m (la cote la plus haute date de 1681 avec 8,81 m).

 

 31/05: La dépression persiste entre la Belgique et le nord de la France et produit toujours de très fortes pluies continues sur le tiers Nord de la France. Les pluies les plus fortes pluies vont concerner les régions suivantes : Normandie,  bassin parisien, Champagne, Bourgogne, Limousin et la région Centre Val-de-Loire durant l'après-midi. Ce soir et  la nuit prochaine, les pluies les plus fortes vont se poursuivre se maintiennent sur le centre de la France (Limousin, Massif-Central). 

Les pluies qui concernent le Loiret depuis plusieurs heures impactent fortement les cours d'eau à proximité du département. Le bassin du Loing connaît actuellement une crue exceptionnelle, proche de la crue observée en 1910 sur certains secteurs (Loing amont-Ouanne). 

Suites à ces pluies ininterrompues qui persistent depuis hier matin, les cours d'eaux de la Seine et de ses affluents commencent à avoir un niveau assez élevé. Il faut savoir que les cours d'eau de la Seine forment un bassin versant constitué du Serein et l'Armançon, de la Marne, de la marne et l'Yonne et du Loing. Ces cours d'eaux ont tous atteint un niveau relativement haut et le plus important et que le Loing est entré ce matin dans l'histoire en connaissant un pic de crue historique qui date d'Avril 1910.

 

30/05 : En liaison avec la présence d'une dépression centrée sur le Bénélux de l'air chaud en provenance de la péninsule Italienne va remonter vers les îles britanniques. Cet air chaud et humide fait entrer en contact avec de l'air frais Atlantique et occasionnera un épisode pluvio-orageux notable sur le tiers nord de la France.

Les régions les plus affectées s'étendront des Ardennes à la Picardie, l'île de France, le Centre et la Bourgogne. Les pluies intenses générées lors de cet épisode (des records de pluies sur 24 h pourront être battus) sont susceptibles de produire de fortes inondations.

L'épisode va débuter cet après-midi, se prolonger la nuit prochaine et demain jusqu'en début d'après-midi. Les premières pluies soutenues, parfois orageuses concerneront la Champagne-Ardennes, l'est de la Picardie et du Nord-Pas de Calais. Progressivement dans la soirée elles toucheront l'Ile de France, la région Centre et l'ouest de la Bourgogne. Les cumuls attendus sont de l'ordre de 70 à 100 mm. Localement, en 36 heures il pourrait tomber l'équivalent d'un mois de précipitations.

 

 

 Souce :  Météogroup, Météo France

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 17/05/2022)
  • En France / DOM : 2.079
  • A l’étranger : 17.486
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 17/05/2022)
  • En France / DOM : 30.890
  • A l’étranger : 1.409.041
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 17/05/2022)
  • En France / DOM : 58.607
  • A l’étranger : 3.755.266
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel