Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 27/05/2022 à 12:44

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

 07/10 : Matthew est positionné au large immédiat de la Floride, à environ 100 km de Vero Beach et 130 km de Cap Canaveral en Floride. Il a balayé l'ouest de Grand Bahama dans le courant de la nuit. Une rafale maximale de 169 km/h a été relevée en bordure du mur de l’œil, à Settlement Point.

L'incertitude ce matin réside sur l'entrée de Matthew sur le proche littoral. Des scénarios envisagent en effet que Matthew longe les côtes au plus près de la Floride, plutôt vers Cap Canaveral puis ressorte en mer avant d'impacter la Caroline-du-Sud. La reconnaissance aérienne, malgré une pression toujours bien basse à 938 hPa, ne trouve plus de vents soutenus de catégorie 4. Matthew a donc été rétrogradé en catégorie 3 ce matin.

 

06/10: Matthew s'est réorganisé ces 12 dernières heures. Il est parvenu à reconstituer un mur de l’œil complet en traversant le sud des Bahamas. Ce matin, l'ouragan est proche de l'île d'Exumas où une rafale à près de 166 km/h a été relevée. Un avion de reconnaissance a relevé une chute de pression de 962 à 954 hPa en fin de nuit. Ces toutes prochaines heures, l'ouragan va impact l'île de Providence et générera les vents les plus violents sur Nassau, la capitale. Une houle cyclonique avec submersion marine destructrice est attendue sur le nord de l'archipel.

Matthew va ensuite faire route vers la Floride, qu'il impactera demain vendredi, entre Fort Lauderdale, Port-Sainte-Lucie, Cap Canaveral et Jacksonville. Toute la côte orientale de la Floride est menacée. A cette échéance, Matthew devrait avoir repris de la vigeur et être de nouveau un ouragan de catégorie 4 avec des vents soufflant à 230 km/h.

 

05/10 : L'ouragan Matthew qui était de catégorie 4 a été rétrogradé ce mercredi en catégorie 3, sur un maximum de 5 possible sur l'échelle de gravité de Saffir-Simpson, avec des vents jusqu'à 220 km/h, se déplaçant à 15 km/h vers le nord. Le cyclone devrait toucher l'archipel des Bahamas dans les prochaines heures puis longer les côtes Est de la Floride et de la Caroline avant de bifurquer au Nord-Est puis à l'Est et s'éloigner du continent américain en s'affaiblissant.

 

04/10 : Matthew a touché Haïti ce mardi un peu avant 8 heures, heure française. Les Bahamas seront concernées la nuit prochaine ; la Jamaïque devrait, elle, être épargnée par les vents les plus violents.

A 2 heures ce mardi, l'oeil de l'ouragan était à 325 km au sud-ouest de la capitale d'Haïti, Port-au-Prince, et poursuivait sa lente progression vers le nord (13 km/h). Selon les prévisions, le centre de Matthew est actuellement au niveau de la côte Sud-Ouest d'Haïti et continuera à s'approcher de l'Est de Cuba plus tard mardi, avant de passer près ou au-dessus de certaines portions du Sud-Est des Bahamas mardi soir et mercredi. L'ouragan pourrait ensuite remonter jusqu'au Sud-Est des Etats-Unis, où la Floride et la Caroline du Nord ont décrété l'état d'urgence.

Le NHC fait état de vents soufflant à près de 220 km/h, avec des bourrasques encore plus puissantes, classant Matthew en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5. Sur son compte Twitter pour l'Atlantique, le NHC a mis en ligne une animation de la progression de Matthew et qui montre que l'oeil du cyclone file droit vers la pointe Sud-Ouest d'Haïti. 

 

03/10: Le très puissant ouragan Matthew, en mouvement dans les Caraïbes, devrait atteindre aujourd'hui Haïti et la Jamaïque, avant de se diriger vers Cuba. La Jamaïque et la côte sud de Haïti sont en alerte ouragan, tout comme les provinces orientales de Cuba. Des forts vents et d'importantes précipitations sont attendus.

Ce matin vers 2 heures (heure de Paris), l'ouragan se trouvait à 435 km au sud du sud-est de Kingston, en Jamaïque, avec des vents soufflant jusqu'à 230 km/h, selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC). Il reste classé en catégorie 4 sur les 5 que compte l'échelle de Saffir-Simpson.

L'ouragan se déplace très lentement, à seulement 7 km/h vers la Jamaïque et Haïti qu'il devrait frapper avec pleine force lundi à la mi-journée. En Haïti, le pays le plus pauvre de la zone, près d'un millier de personnes vivant dans la péninsule sud du pays avaient été évacuées hier soir. Dans ce pays, le niveau d'alerte est passé d'orange à rouge, le maximum.

Le NHC prévoit entre 38 et 63 centimètres de précipitations sur le sud de Haïti et jusqu'à 1 mètre dans certains endroits. 

 

01/10 : Après avoir balayé la Martinique et l'arc antillais, Matthew a migré en mer des Caraïbes suivant une direction ouest/sud-ouest. Il évoluait le 30 septembre en fin de soirée près des côtes colombiennes. Matthew a entamé le 30 septembre une phase d'intensification rapide, et ce malgré des cisaillements profonds encore assez marqués.

Ainsi Matthew est passé du stade de tempête tropicale à ouragan majeur de catégorie 5 en 48h seulement. La phase d'intensification rapide s'est produite en moins de 24h avec une chute de pression de près de 60 hPa entre le 29 septembre au soir et le 30 septembre au soir.

Matthew va poursuivre une trajectoire WSW avant de bifurquer à l'ouest puis brutalement vers le nord-ouest d'ici dimanche. Il se dirigera alors vers la Jamaïque, l'extrême ouest d'Haïti puis Cuba et les Bahamas en début de semaine prochaine. Le potentiel destructeur de cet ouragan est extrêmement important pour toutes ces îles.

Des incertitudes demeurent toutefois encore quant aux points d'impact exacts en début de semaine prochaine. La simulation du modèle d'ensemble GEFS montre la brusque bifurcation de Matthew vers le nord puis son passage sur les Grandes Antilles. L'influence sur la côte est des USA est encore très incertaine.

 

30/09: Matthew est devenu un cyclone de catégorie 2/5 avec des vents soufflant à 150 km/h et il devrait encore se renforcer très prochainement en cyclone de catégorie 3/5 sur l’échelle de Saffir Simpson (vents soufflant à 170 km/h) dans les prochaines 24 h. Il devrait alors passer entre la Jamaïque, Haïti puis toucher l'Est de Cuba avant de prendre la direction des Bahamas qu'il pourrait toucher le 04 octobre à une intensité d'ouragan de catégorie 2.

 

29/09: La dépression tropicale s'est renforcée en tempête tropicale et a été nommée Matthew. La tempête tropicale Matthew affecte actuellement les petites Antilles. Un avis de tempête tropicale est en cours pour la Guadeloupe et la Martinique, ainsi que Sainte Lucie, la Dominique, Barbade, Saint Vincent et les Grenadines.

Le centre de la tempête Matthew est localisé par les points 13.9 de latitude Nord et 63.1 de longitude Ouest. La tempête se déplace en direction de l’Ouest à la vitesse moyenne de 31 km/h.Les vents soufflent à 120 km/h en rafale.

Matthew devrait continuer de se déplace vers l'ouest à travers le sud des Caraïbes jusqu’au Week-end prochain, puis il pourrait faire un virage vers le nord ou le nord-ouest. L'eau chaude et le faible cisaillement du vent pourraient permettre à Matthew de se renforcer progressivement, et il est possible que Matthew atteigne la force d'un ouragan de catégorie 2 vendredi. Si cela se produisait l'ouragan pourrait affecter l'Ouest d'Haïti, la Jamaïque et Cuba.

Il est important de noter qu'il y a encore de grandes différences dans les modèles de prévisions concernant la trajectoire de la tempête au-delà de vendredi, donc une situation encore très incertaine.

 

28/09 : Une dépression tropicale ou une tempête tropicale va affecter les Antilles Françaises. La Guadeloupe et la Martinique sont placées en alerte météo vigilance orange.  La probabilité est forte pour que cette onde évolue très prochainement en Dépression Tropicale, puis en Tempête Tropicale au passage de l’Arc Antillais.

De fortes pluies orageuses sont attendues à partir de la fin de nuit. Leur intensité augmentera en jours et les quantités de pluie seront importantes notamment mercredi après-midi et la nuit suivante.

Le vent, de secteur Nord-Est se renforcera progressivement dés cette nuit. Il soufflera au plus fort mercredi après-midi et en soirée: de 70 à 80 km/h en moyenne et de violentes rafales dépasseront 100 km/h, voire 150 km/h sur les sommets et les cols exposés.

Sous l’action du vent, la mer deviendra rapidement forte en fin de nuit avec des creux moyens vers 3m50, et jusqu’à 5 mètres en cours d’après-midi et en soirée. Les plus hautes vagues pourraient atteindre 7 mètres dans les canaux. Coté Caraïbe, les vagues, formées par des vents d’Est à Sud-Est, atteindront 1 à 2 mètres à la côte, et jusqu’à 2m50 plus au large.

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 25/05/2022)
  • En France / DOM : 2.083
  • A l’étranger : 17.516
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 25/05/2022)
  • En France / DOM : 30.890
  • A l’étranger : 1.409.137
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 25/05/2022)
  • En France / DOM : 58.607
  • A l’étranger : 3.755.266
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel