Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 16/05/2022 à 15:33

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Alertes en cours
Aucune alerte en cours actuellement
Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

 

06/02 : Batsirai s'est affaibli. À 04H00 locales (01H00 GMT), son centre est positionné dans le district d'Isandra (centre). Le vent moyen est baissé à 80 km/h avec des rafales localement de 110 km/h. Il se déplace vers l'ouest à raison de 19 km/h, précisent les services malgaches de météorologie.

Selon Météo-Madagascar, des inondations/crues localisées ou généralisées restent à craindre suite aux fortes pluies mais Batsirai devrait ressortir en mer dans le Canal de Mozambique au niveau de la partie Nord d'Atsimo Andrefana dans l'après-midi ou la nuit prochaine.

 

04/02: Le cyclone tropical intense BATSIRAI se situe à plus de 285km au Nord-Ouest des cotes réunionnaises. Il se déplace à environ 11km/h en direction générale de l'Ouest. Batsirai devrait toucher terre sur l'est de Madagascar le 05 février prochain. A cette échéance, le système générera des vents en rafales soufflant à 160 km/h et de très fortes pluies.

Batsirai devrait ensuite traverser Madagascar en adoptant un cap au Nord-Ouest et en perdant de l'intensité avant de terminer sa course au large du Sud-Ouest de la Grande Ile.

 

03/02: À 7h00 (3h00 GMT) le cyclone se trouvait à 205 km au nord de la Réunion. Il se déplace à la vitesse de 6 km/h sur une trajectoire ouest sud-ouest. Il devrait passer au plus près de l'île dans le courant de la matinée à environ 180 km des côtes. 

Comme prévu, l'impact du système sur l'île est essentiellement périphérique. En termes de vents, les rafales ont par endroit excédé les 100 km sur le littoral. Elles sont plus fortes sur les hauts de l'île et les 130 km/h ont été dépassées dans la nuit au volcan. Pour ces prochaines heures, les régions Nord-Ouest, les hauts de l'Ouest, l'intérieur de l'île devraient être les plus exposées. La dégradation venteuse s'atténue progressivement à partir de la fin de journée. Notons que le vent rentre sur la région du Port, qui était protégée jusqu'à présent.

Les précipitations ont été au rendez-vous de cet épisode, principalement sur les reliefs. En 24h, il a été relevé sur le réseau Météo-France 715 mm à Grand-Coude et 612 mm au Pas de Bellecombe. Sur le front des précipitations, il n'y a pas d'amélioration à attendre avant les prochaines 24h. Peut-être du mieux à partir de Samedi.

La houle cyclonique est bien présente et tourne au Nord à mesure que Batsirai évolue vers l'Ouest Sud-Ouest. Dans cette situation ce sont essentiellement les côtes Nord qui seront impactées.

l'évolution sera très défavorable pour Madagascar. Après son périple mascarin, Batsirai poursuivra sa route en direction de l'Ouest. L'atterrissage sur les côtes Est de la Grande Île est prévu Samedi. Selon les dernières tendances, le point d'entré qui est encore à préciser, devrait se faire dans les environs de Mahanoro. Par la suite, une ressortie dans le Canal du Mozambique se fera probablement en fin de weekend.

À ce stade, il est trop tôt pour définir un scénario d'impact en raison de l'incertitude sur l'intensité finale de Batsirai. Mais il semble très probable, que le phénomène touche terre au stade de cyclone tropical intense.

 

02/02 : À 16h (Mascaregines), le centre du cyclone tropical intense Batsirai était positionné à environ 150 km au Nord Nord-Ouest de Maurice et à 250 km au Nord Nord-Est de La Réunion. Les rafales près de l'oeil sont estimées atteindre les 280km/h. Betsirai est l'équivalent d'un ouragan majeur de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson.

La dégradation associée au système est en cours sur les îles sœurs. À Maurice, les rafales généralisées atteignent les 100 à 120 km/h avec une pointe de 150 km/h observée à Champ de Mars. Niveau précipitation, il a été relevé en 24h 153 mm à Mon Bois, 141 mm à Moka et 139 mm à Quatre Bornes. 

Du côté de La Réunion la dégradation avance crescendo. Les 120 km/h ont été dépassées sur les hauts et les 100 à 110 km/h sont atteints sur le littoral. En termes de précipitation on dépasse par endroit les 300 mm en 24h sur le Sud de l'île, plus exposées dans le flux de Sud-Est. Une nette détérioration est attendue cette nuit et se poursuivra Jeudi. Durant la dégradation maximale, les rafales approchent les 130 km/h sur le littoral et les 150 km/h sur les sommets de la Réunion.

Le système dépressionnaire devrait passer au plus près de La Réunion le jeudi 3 février 2022 vers 04h00 du matin, à une distance comprise entre 120 et 200 km au nord de La Réunion. Une dégradation des conditions météo (vent, pluies, houle) se produira dès ce soir et se poursuivra tout au long de la journée de jeudi, même après le passage du cyclone.

La Réunion passera en alerte cyclonique rouge à 19h00 mercredi 2 février (16h00 à Paris), pour se préparer au passage dans la nuit de mercredi à jeudi du cyclone Batsirai, qualifié d'«intense», qui est actuellement à 285 km au nord des côtes réunionnaises.

À ce stade le scénario retenu est, l'impact de Madagascar par un cyclone au stade intense, suivi d'une traversée Est/Ouest rapide, avec ressortie en mer dès Dimanche. Dans tous les cas, c'est un impact qui s'annonce rude pour la Grande Île. D'abord pour le secteur qui aura été le point d'atterrissage et sous l'influence direct des vents destructeurs. Puis, en termes de précipitations, avec des cumuls significatifs attendus sur la côtes Est entre Brickaville au Nord et Tôlagnaro (Fort Dauphin) au Sud, et s'étendant sur les hauts plateaux.

 

 

 01/01 : Batsirai était cyclone intense, après avoir perdu en intensité lundi, il est redevenu cyclone tropical, mais ce matin, il se renforce à nouveau. A 10 heures, ce mardi 1er février, le cyclone tropical Batsirai est situé vers 17.0S et 61.2E, soit à 725 km dans le nord-est de la Réunion.

Son déplacement se fait désormais à 19km/h. Tout en se régénérant, le système, qui glisse en direction du Sud-Ouest, se rapproche de l'île Maurice et de La Réunion. Cette modification de trajectoire était prévue, reste à savoir de combien de degrés cela va modifier sa future "route". 

Le météore devrait passer au Nord, Nord-Ouest de Maurice, mercredi et de La Réunion, jeudi. Lors de son rapprochement, BATSIRAI devrait être, redevenu, un cyclone tropical intense. Le CMRS réajuste un peu plus au Sud la trajectoire en lien avec la prévision du modèle AROME. Un transit au Nord de Maurice Mercredi (+/- 140/150 km) puis la Réunion dans la nuit de Mercredi à Jeudi ou Jeudi matin (+/- 200 km) est envisagé.

Par la suite, Batsirai devrait poursuivre sa route à l'Ouest en se renforçant et devrait toucher l'Est de Madagascar le 05 février.

 

31/01 : Batsirai cyclone tropical, poursuit son déplacement à 15 km/h en direction de l'Ouest-Nord-Ouest. Il était à 4h, ce lundi 31 janvier 2022, dans l'Est-Nord-Est, à 1 065 km de nos côtes.  Selon les projections mathématiques des spécialistes, le système devrait devenir un cyclone tropical intense dans la journée et le rester dans les prochains jours. 

L'impact pour Rodrigues sera très limité en termes de vent et pluie. Attention à la mer qui sera forte. Pour les îles sœurs c'est encore très indécis. Les premières pluies en périphérie du système atteignent Maurice et la Réunion Mardi. Idem pour le vent qui se renforce Mardi également en lien avec le cyclone. La force du vent est encore une inconnue et dépendra de l'intensité, de la taille de l’extension des vents et de la trajectoire finale.

Dans tous les cas, une dégradation des conditions météorologiques semble être au programme avec fortes pluies et rafales potentielles à 100 km/h. Mais un impact direct est de moins en moins probable

 Il est encore trop tôt pour déterminer avec précision les conséquences du passage de BATSIRAI à proximité de La Réunion. Pour l'instant, les prévisions semblent indiquer que le cyclone tropical, devrait être classé intense dans la journée. Il passera relativement loin au Nord de notre département. Si cette trajectoire se confirme, les côtes Est, Sud, puis Nord devraient être les plus touchées. L'Ouest serait relativement épargné. 

À plus longue échéance, un risque éventuel commence à se dessiner pour les côtes orientales de Madagascar. Une trajectoire Ouest à Sud-Ouest pourrait rapprocher le système de la Grande île.

 

30/01 : Batsirai s'est renforcé au cours de ces dernières heures et est de nouveau un cyclone tropical. Il évolue actuellement à environ 500 km de Rodrigues et 1300 km à l'Est de l'île de La Réunion. Les vents moyens sont estimés à 150 km/h avec des rafales maximales de 205 km/h.

Batsirai continue de se déplacer en direction de l'Ouest à une vitesse moyenne de 27 km/h et une pression de 963 hPa. Le cyclone devrait passer à environ 120/150 km au nord de l'île de la Réunion entre mercredi et jeudi prochain. Selon les modèles, le système devrait conserver sa petite taille et ne devrait pas toucher directement la Réunion.

Par la suite, Batsirai devrait conserver un cap à l'Ouest de devrait  terminer sa course le 04 ou le 05 février sur l'est de Madagascar toujours sous la forme d'un cyclone.

 

29/01 : Bestirai s'est de nouveau renforcé au cours des dernières heures pour redevenir une forte tempête tropicale mais sa trajectoire et son intensité future du système restent difficiles à prévoir. 

À 10h, le CMRS de La Réunion centre la tempête par 18.4 Sud et 71.2 Est soit à environ 820 km à l'Est de Rodrigues, à environ 1420 km à l'Est de Maurice et à 1635 km à l'Est de la Réunion. Batsirai se déplace en direction de l'Ouest à la vitesse de 11 km/h. La pression minimale centrale est estimée à 987 hPa et les rafales en mer à 130 km/h.

Les dernières tendances des modèles de prévision sont globalement plus au Nord que précédemment. À 0z, IFS et GFS proposent une trajectoire faisant transiter le phénomène au Nord de Rodrigues, de Maurice et la Réunion. En revanche, UKMO persiste avec un scénario plus au Sud.

Concernant l'intensité, la prévision est compliquée à réaliser. Système de petite taille, sa prévisibilité est très faible. Dans tous les cas, les modélisations s'accordent pour renforcer le système jusqu'au stade de cyclone tropical, à la faveur de conditions environnementales plus favorables. 

À plus longue échéance le système pourrait terminer sa course sur le tiers Nord de Madagascar.

 

 28/01 : La tempête tropicale Batsirai s'est formée dans le centre de l'Océan Indien. Le système qui connaît une évolution chaotique alternant renforcement et affaiblissement fait route à l'Ouest et pourrait impacter l'archipel des Mascareignes en début de semaine prochaine.

Au cours de ces dernières heures, après avoir atteint le stade cyclonique, Bastirai s'est nettement affaibli après avoir atteint le stade de cyclone intense hier. Le système a été rétrogradé au stade de tempête modérée.

L'intensité future du système est très incertaine. La petite taille de Batsirai le rend difficilement prévisible. Pour l'heure, un plafonnement de l'intensité est le scénario retenu avec une possible ré-intensification en fin de weekend ou début de semaine prochaine. Ce scénario est à prendre avec des pincettes, des surprises dans un sens comme dans l'autre ne sont pas exclues.

Batsirai se déplace en direction de l'Ouest Sud-Ouest, avec une trajectoire toujours pilotée par la dorsale subtropicale. À partir du weekend, la trajectoire s'infléchit vers le Sud-Ouest, en direction d'une faiblesse temporaire dans la dorsale. En fin de weekend, la dorsale reprend de la vigueur et force le système à suivre un déplacement Ouest Nord-Ouest ou Nord-Ouest, puis Ouest à Ouest Sud-Ouest.

On notera que le contexte synoptique des prochains jours étant très incertain, il est pour l'heure difficile de prévoir précisément la trajectoire et l'intensité future du système en particulier à l'échéance à laquelle il atteindrait les Mascareignes en début de semaine prochaine.

 

  

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 16/05/2022)
  • En France / DOM : 2.078
  • A l’étranger : 17.482
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 16/05/2022)
  • En France / DOM : 30.890
  • A l’étranger : 1.409.037
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 16/05/2022)
  • En France / DOM : 58.607
  • A l’étranger : 3.755.266
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel