Imprimer

Etude : les variations de l'activité solaire ne sont pas le principal facteur du réchauffement global

Publié le 16 février 2012. Posté dans Veille changements climatiques

Partager via...

Une nouvelle étude publiée en décembre par la revue Atmospheric Chemistry and Physics et réalisée par les scientifiques de la NASA indique que ce sont les gaz à effet de serre résultant de l’activité humaine, et non pas des variations de l’activité solaire, qui sont le principal facteur du réchauffement de la planète.

Nous suivre sur Facebook
Nous suivre sur Twitter
Abonnez-vous à notre flux RSS
Retrouvez-nous sur Google+
Télécharger notre widget
Viadéo