Environ 1.300 personnes ont été tuées dans le violent séisme qui a frappé dans la nuit de lundi à mardi la zone de l'île indonésienne de Nias au large de Sumatra, a annoncé un responsable des Nations unies. La plupart d'entre elles à Gunung Sitoli, ont été tuées. Mais il s'agit là encore d'une estimation approximative...

Lire la suite (réservé aux abonnés)