Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 25/09/2018 à 12:24

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

nomultithumb}

 

 

 

b_300_200_16777215_00_images_stories_images_evt_2017_irma_17.JPG11/09 : L'ouragan de catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson se situe à 80 km au sud-est de Tampa, en Floride, avec des rafales maximales atteignant 155 km/h. Près de quatre millions de foyers sont privés d'électricité dans l'Etat.

Le centre d'Irma va continuer de se déplacer au dessus de l'ouest de la péninsule de Floride lundi matin, puis dans le sud-est des Etats-Unis lundi soir et mardi en perdant de l'intensité, précise le centre américain. Le système devrait être rétrogradé en tempête tropicale dans la journée.

 

10/09 : Irma a terminé sa réorganisation et s'est intensifié. C'est à nouveau un ouragan de catégorie 4 avec des vents qui deviennent rapidement plus violents d'après l'avion de reconnaissance de l'US Air Force actuellement en vol. La pression a perdu près de 15 hPa par rapport à hier après-midi et s'établie à 930 hPa ce matin.

Pour l'heure, des rafales proches de 140 km/h sont relevées sur l'archipel des Keys. Ces valeurs vont croître considérablement d'ici 12h UTC.

L'ouragan Irma remonte vers la Floride qu'il va frapper durant toute la journée et la nuit prochaine. Il s'accompagne de vagues de près de 6 à 8 mètres de haut. On attend des rafales à plus 180 km/h sur l'archipel des Keys et la côte sud-ouest de la Floride. A Miami, les rafales atteindront 120 km/h. De très fortes pluies avec des cumuls s s'abattront avec 300 à 500 mm, ce qui provoquera des inondations majeures et généralisées.

Demain, l'ouragan Irma atteindra la Géorgie et la Caroline du Sud en tant que tempête tropicale avec des vents encore très forts à 110 km/h, mais surtout des pluies diluviennes sur ces États. On attend 200 mm de pluies, équivalent à 2 à 3 mois de précipitations. Mardi, c'est le Tennessee qui sera touché. Des inondations sont à prévoir, notamment dans les régions d'Atlanta et de Nashville. 

 

 

 09/09 @ 12:30 : La proximité de la côte nord de Cuba, qu'Irma continue de tangenter affecte quelque peu son corps interne. L'image satellite et l'image radar suggèrent que le quadrant ouest du mur de l’œil est affecté par l'interaction avec le littoral nord de l'île cubaine. La reconnaissance aérienne en cours ne trouve plus de vents de catégorie 4. Ainsi, Irma pourrait avoir faibli en catégorie 3 mais reste bien creux avec une pression autour de 937 hPa.

Une possible réintensification est envisageable la nuit prochaine, quand Irma s'éloignera des côtes cubaines en direction de l'ouest de la Floride. L'ensemble des modèles de prévision envisage cette intensification, si bien qu'Irma devrait impacter le sud-ouest de la Floride en catégorie 4 au moins.

 

 

09/09 @ 09:30 : Irma est repassé en catégorie 5 alors que l'ouragan suit ce matin une trajectoire parallèle à la côte cubaine et frappe de plein fouet les îles au nord immédiat (archipel de Camaguey). Il génère des vents moyens à 230 km/h avec des rafales à 280 km/h et s'accompagne de pluies diluviennes.

L’ouragan a abordé l’île par l’archipel de Camaguey à 3 heures du matin samedi, avec des rafales à 260 km/h, selon le Centre national américain des ouragans (NHC).

Après son passage sur les Bahamas et Cuba, l'ouragan Irma va toucher la Floride tout au long du week-end. L'ouragan va provoquer une montée rapide du niveau de la mer liée à une surcote cyclonique avec des vagues attendues de 6 à 8 mètres.

Malgré une perte de puissance de l'ouragan Irma, qui touchera terre en niveau 4/5 avant de faiblir graduellement ensuite, on attend des rafales à plus 200 km/h sur l'archipel des Keys et jusqu'à 140 km/h sur Miami. De forts orages s'abattront avec 300 à 400 mm de pluies envisagés (l'équivalent de 2 mois de pluies à cette période où les pluies sont les plus fortes), ce qui pourrait provoquer des inondations majeures et généralisées.

Lundi, l'ouragan Irma atteindra la Géorgie et la Caroline du Sud au stade de tempête tropicale. Ralentie dans sa progression il provoquera des vents encore très forts à 110 km/h, mais surtout continuera de déverser des pluies diluviennes sur ces États. On attend 300 à 400 mm de pluies, équivalent à 4 à 6 mois de précipitations. Mardi, c'est le Tennessee qui sera touché. Des inondations sont à prévoir, notamment dans les régions d'Atlanta et de Nashville.

  

 

 08/09 @ 14:00 : L'ouragan Irma a été rétrogradé en catégorie 4, tout en restant extrêmement dangereux, a annoncé, vendredi 8 septembre, le Centre national des ouragans (NHC) américain. Accompagné de vents soutenus de 250 km/h, l'ouragan se dirige vers la Floride, a indiqué le NHC. Il devrait conserver cette intensité jusqu'à ce qu'il touche terre.

Irma devrait traverser l'intégralité de la péninsule en perdant de son intensité.

 

 

08/09 @ 09:00: Selon le satellite de la Nasa Goes, Irma se trouvait, à 7h15, au-dessus des îles Turks et Caïques, au nord d'Haïti. L'ouragan de force 5 continue sa progression en direction de Cuba, qu'il devrait longer par le nord. Les Bahamas devrait essuyer les vents les plus violents.

Les données récoltées par le dernier avion de reconnaissance confirme que le rayon des vents de force ouragan et tempête s'est nettement élargi. Irma croît en taille et se comble de quelques hPa, ce qui est classique lorsqu'une extension du rayon se produit.

Ces prochaines 48h, avant son arrivée sur la Floride dimanche, Irma devrait maintenir une intensité proche de celle observée actuellement avec une expansion qui se poursuivra. Ainsi, un nouveau creusement est anticipé par les différents modèles mais il devrait seulement en résulter une extension du rayon des vents plus qu'une nette intensification.

Une légère incertitude de +/- 50 km persiste quant au lieu de l'impact final. L'extrême sud de la Floride est le plus visé avec des vents qui pourraient atteindre 200 km/h à Miami et plus de 250 km/h en rafales sur l'extrême sud de la péninsule et la région de Homestead.

  

 

07/09 : Irma poursuit sa route vers l'ouest/nord-ouest et va passer au nord de l'île d'Hispaniola aujourd'hui avant d'impacter Turks & Caicos la nuit prochaine. Demain, Crooked Island puis Long Island aux Bahamas seront touchées à leur tour. Irma maintient une intensité extrême de catégorie 5 avec des vents de 155 noeuds (287 km/h).

Durant la suite de la semaine, les Bahamas resteront concernés par Irma qui devrait ensuite profiter d'une faiblesse dans la dorsale anticyclonique et de la proximité d'un thalweg d'altitude sur le nord-est des USA pour brutalement bifurquer vers le nord, gagnant ainsi la Floride. Une part d'incertitude domine encore sur un impact plus ou direct dans la région de Miami en Floride. Quelle que soit la trajectoire définitive il est maintenant acquis qu'Irma abordera la Floride avec une intensité de catégorie 4 (vents en rafale jusqu'à 250 km/h)

 

 

06/09 @ 20:00 : Ce soir, Irma a atteint les îles Vierges avec une intensité identique aux heures précédentes. Ainsi, cela fait plus de 24h qu'Irma a maintenu des vents supérieurs à 270 km/h, ce qui représente un nouveau record dans l'Atlantique, le précédent était détenu par Allen en 1980.

Une rafale de 144 km/h a été relevé à Saint-Thomas avant que l'anémomètre ne cesse d'émettre 

 

06/09 @ 15:30 : l'oeil de l'ouragan Irma s'éloigne dorénavant à l'ouest des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. D'après le NHC, il devrait ensuite frapper:

• Les îles Vierges britanniques, territoire du Royaume-Uni, vers minuit

• Sur le même archipel, les îles Vierges des États-Unis, territoire non-incorporé, un peu plus au sud

• Cette nuit et jusque jeudi matin, une partie des vents les plus violents toucheront le nord de Porto Rico, également territoire américain non-incorporé

• Jeudi soir et jusque vendredi après-midi, l'oeil de l'ouragan devrait passer à une centaine de kilomètres au nord de la République dominicaine et d'Haïti

• Les simulations font passer l'oeil directement sur les îles Turks-et-Caïcos vendredi après-midi

• Au-delà, sa trajectoire reste à confirmer, mais Irma devrait longer le nord de Cuba avant de menacer la Floride et Miami en particulier entre dimanche et lundi

 


06/09 @ 09:00 : De catégorie 5, l'ouragan se déplace à la vitesse de 24 km/h et se trouvait à 170 kilomètres de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy vers 6 heures ce matin. Les variations importantes de la direction des vents (nord, ouest puis sud mercredi matin) aggraveront le pouvoir destructeur des vents. Une houle dont les creux dépasseront 12 mètres, un déferlement d'une extrême violence sur les rivages ainsi qu'une submersion majeure des parties basses du littoral sont attendues.  Le paroxysme est attendu entre 6 heures et 12 heures, avec des rafales au-delà de 300 km/h. Les variations importantes de la direction des vents aggraveront leur pouvoir destructeur. Des pluies diluviennes avec des cumuls allant de 300 à 400 mm sont prévus.

La pression atmosphérique minimale mesurée est de 913 hPa et une rafale maximale a été mesurée à 363 km/h en mer cette nuit. Irma se classe provisoirement au 5ème rang des cyclones les plus puissants jamais observés à la surface du globe et en première place pour ce qui est du bassin Atlantique

 Irma poursuivra ensuite sa lente progression vers Cuba avant de remonter rapidement sur la Floride. Irma est un ouragan exceptionnel avec des rafales maximales à 363 km/h.

 

 

 

 05/09 @ 22:00 : Un dernier passage dans le centre de l'ouragan Irma en début de soirée a confirmé une poursuite de renforcement du cyclone avec une pression de 926 hPa et des vents soutenus de 160 noeuds (297 km/h) sur le quadrant nord du système. Irma est ainsi le 2ème ouragan le plus puissant jamais observé dans le bassin Atlantique en terme de vents juste derrière Allen en 1990.

La prévision pour les îles du nord et Anguilla reste pessimiste avec des conditions extrêmes prévues entre 6h UTC et 15h UTC ce mercredi. Des vents moyens sur 10 minutes > 150 km/h et des rafales à près de 250 km/h sont envisageables. La houle cyclonique attendue devrait être destructrice avec des creux > 14 m en mer. Enfin, de fortes pluies sont prévues avec des cumuls pouvant atteindre 200 mm voire plus par endroit.

 

 

05/09 @ 14:00 : Irma vient de passer en catégorie 5 (niveau maximal de l'échelle de Saffir Simpson). La pression atmosphérique en son centre est de 929 hPa dans le centre de l'ouragan. Le quadrant nord-est est le plus puissant avec des vents soutenus relevés de 165 noeuds au niveau de vol de l'avion, retenus à 150 noeuds au sol soit près de 280 km/h. Irma est donc un ouragan de catégorie 5 particulièrement sévère et il s'étend sur 550 km de diamètre

La trajectoire plein ouest se poursuit (270°) encore pendant quelques heures, avant une incurvation vers l'ouest/nord-ouest attendue ce soir. Des orages en périphérie ouest de l'ouragan touchait la Guadeloupe et les îles voisines mais leur intensité restait limitée.

Les Petites Antilles se préparent à l'arrivée d'Irma, notamment à Saint-Martin, à Saint-Barthélémy qui sont placée en alerte Rouge et en Guadeloupe, les plus menacées par l'ouragan de catégorie 5, qui va ensuite toucher Haïti et la Floride vraisemblablement avec une intensité de niveau 3 ou 4.

 

 

05/09 @ 09:00: initialement classé en catégorie 3, le cyclone Irma a forci lundi et a atteint le niveau 4, ou "dangereux", avec des vents soufflant entre 210 et 250 km/h, ce qui le classe dans la même catégorie due Harvey, qui vient de dévaster Houston, au Texas.

L'ouragan Irma se trouvait ce matin à 600 km à l'est des Petites Antilles et se déplaçait dans leur direction à une vitesse de 20 km par heure. L'ouragan devrait les atteindre dans la nuit de mardi à mercredi. Dans les îles du Nord, Saint-Barthélémy et Saint-Martin, qui risquent d'être particulièrement touchées, la rentrée scolaire n'a pas eu lieu lundi. Météo France prévoit un début d'activité mardi soir. "Le danger sera d'autant plus grand que l'on sera dans le noir", a souligné la préfète déléguée.

Des mesures de protection ont été prises dans le département de la Guadeloupe, et les collectivités d'outre-mer de Saint-Barthélémy et Saint-Martin, à l'approche de l'ouragan, qui devrait toucher la région dans la nuit de mardi à mercredi. En Guadeloupe, à peine rouverts pour la rentrée lundi, les établissements scolaires "fermeront mardi 5 et mercredi 6 septembre", a annoncé la préfecture dans un communiqué. Les "habitations situées sur les côtes basses ou en bord de falaise" seront évacuées, en raison d'un risque "d'inondation" à cause de fortes houles, mais aussi "de l'érosion des falaises pouvant entraîner des effondrements". Les personnes concernées seront relogées notamment dans des gymnases ou des abris mis à disposition par les communes.

Porto Rico, sur sa trajectoire, se prépare au pire. Le gouverneur de l'île, Ricardo Rosselló, a décrété lundi l'état d'urgence et mobilisé la Garde nationale en prévision de l'arrivée d'Irma. L'Etat de Floride a fait de même. L'ouragan, qui selon les météorologistes devrait se renforcer encore mardi soir, doit frapper mercredi l'île de Porto Rico, territoire associé aux Etats-Unis, selon le Centre américain des ouragans. Basé à Miami, ce dernier a prévenu qu'il fallait "achever les préparatifs pour protéger les vies et les biens".

L'île de Porto Rico, peuplée de 3,4 millions d'habitants, compte 456 abris d'urgence prêts à héberger jusqu'à 62.000 personnes. Pour aider les Portoricains à se préparer à l'ouragan, le gouvernement de l'île a mis en oeuvre un gel des prix des produits de première nécessité comme l'eau et les produits alimentaires, ou encore les médicaments, les générateurs et les batteries.

Irma sera le deuxième ouragan de taille à frapper les Etats-Unis et leurs territoires en deux semaines, après le passage de Harvey. 

 

 

04/09 : Le centre d’Irma se situe à 1300 km de Saint-Martin et 1250 km de Saint-Barthélemy. L’ouragan toujours en catégorie 3 se déplace à 22 km/h avec des vents à 185km/h. Il continue son déplacement vers l'ouest.

A partir de mardi, sa trajectoire devrait s'infléchir le Nord-Ouest. L'incertitude est encore grande sur la trajectoire finale que prendra Irma mais le risque d'un passage de l'ouragan à proximité immédiate des iles du Nord se confirme. Irma sera alors un ouragan de catégorie 3 ou 4.

Les effets attendus sont une houle d'Est arrivant dès mardi et s'amplifiant progressivement. Des creux de 6 à 9 mètres sont prévus pour la journée du mercredi. Pour l'heure, des vents moyens de 100 à 120 km/h et des rafales pouvant dépasser 200 km/h sont prévus dès la fin de nuit de mardi à mercredi. Attention à la direction inhabituelle des vents qui tourneront du nord vers l'ouest puis le sud au cours de cette journée. Les îles d’Antigua, Barbuda, Anguilla, Montserrat, St. Kitts, Nevis ont aussi déclenché des alertes cyclones. Saint-Martin, Saint-Barthélemy sont en vigilance jaune

En Guadeloupe, Météo France prévoit "une houle de nord-est arrivant dès lundi et s'amplifiant progressivement", ainsi que "des creux de cinq à six mètres [...] pour la nuit de mardi à mercredi et mercredi". Si la force des vents sera "directement dépendante de la distance d'IRMA" à l'archipel, "des vents moyens de 60 à 65 km/h et des rafales de l'ordre de 100 à 120 km/h km/h sont prévues en journée de mercredi". Ces vents prendront une "direction inhabituelle [...] du nord vers l'ouest puis le sud".

 

03/09 : Irma reste en catégorie 2 et mais va se renforcer en catégorie 3 dans les prochaines heures et jusqu'à lundi en progressant vers l'arc antillais. Ensuite Irma deviendra mercredi  un ouragan majeur en atteignant la catégorie 4 (vents à plus de 200 km/h), un niveau comparable à Harvey. Le nord des Petites Antilles est actuellement directement sur sa trajectoire, un archipel que l'ouragan devrait toucher mercredi soir.

Irma s'approchera au plus près de l'arc antillais mercredi 6, mais sa trajectoire est plus incertaine ensuite en remontant vers le nord des Antilles. Les scénarios majoritaires prévoient qu'Irma remonte lentement le week-end du 9 septembre en direction des Bermudes ou bien de manière beaucoup plus rapide vers la Virginie (côte est des Etats-Unis) avant de remonter directement sur New-York.

 

 02/09 : L'ouragan Irma, temporairement rétrogradé en catégorie 2 ce samedi matin est encore loin puisqu'il se situe à plus de 2 000 kilomètres de l'arc antillais. Cependant selon Météo France Martinique, l'ouragan devrait se diriger vers l'Ouest dans les prochains jours et n'être qu'à quelques centaines de kilomètres d'ici mardi 5 septembre.

Un recourbement vers l'Ouest-Nord-Ouest est ensuite envisagé faisant passer mercredi cet ouragan en catégorie 4, un peu au nord de l'Arc Antillais (Vent moyen près du centre proche de 200 à 220 km/h avec des rafales de l'ordre de 220 à 260 km/h).

Cependant, on ne peut pas encore exclure à ce jour une trajectoire plus au Sud. L'ouragan majeur IRMA constituerait alors une menace directe pour les îles du Nord et la Guadeloupe. Dans ce cas, il produirait probablement des conditions sévères sur la Martinique

 

01/09 :  Irma, qui se trouve dans l'est de l'Atlantique au large des côtes africaines, est devenue un ouragan "majeur" de catégorie 3, a indiqué jeudi le Centre américain des ouragans (NHC), prévenant qu'il devrait être "extrêmement dangereux". Irma se déplace à quelque 19 km/h dans une direction ouest-nord-ouest et affiche des vents de 185 km/h, précise le NHC.

Irma n'était encore que catégorie 2 en fin de matinée jeudi. L'échelle Saffir-Simpson, qui mesure la puissance des ouragans, compte 5 catégories.

A 21H00 GMT, il se trouvait à un millier de kilomètres à l'ouest du Cap-Vert, et il devrait poursuivre sur sa trajectoire actuelle jusqu'à vendredi matin avant d'obliquer vers l'ouest samedi. Il est encore très éloigné des terres, par conséquent aucune surveillance ni alerte n'a été mise en place.

 

31/08 :  La tempête Irma vient officiellement d’être nommée dans l’océan Atlantique. Elle s’est formée mercredi à l’ouest de l’Afrique. Tous les modèles s’entendent pour dire qu’Irma a le potentiel de devenir le prochain ouragan majeur.

Au moment d’être nommée, Irma soufflait des vents de 85 km/h et se déplaçait vers l’ouest, en direction du nord des Petites Antilles. Elle devrait atteindre le stade d’ouragan vendredi. Selon la prévision de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA), Irma pourrait frapper le nord des Petites Antilles et les Bahamas en début de semaine prochaine.

Les conditions seront très favorables à son intensification rapide, notamment en raison de la température de l’eau (qui est plus chaude que la normale) ainsi que du faible cisaillement des vents. Irma pourrait atteindre le stade d’ouragan majeur (catégorie 3 à 5).

 

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 24/09/2018)
  • En France / DOM : 1.682
  • A l’étranger : 14.073
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 24/09/2018)
  • En France / DOM : 27.341
  • A l’étranger : 1.294.269
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 24/09/2018)
  • En France / DOM : 35.921
  • A l’étranger : 2.686.504
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"

Agenda