Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 15/08/2018 à 16:54

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

21/09 : Maria se réorganise progressivement mais la partie sud-ouest de son corps interne est assez proche de la République Dominicaine. Toutefois, l’œil de Maria est rapidement devenu plus distinct dès hier soir et l'ouragan s'est ré-intensifié en catégorie 3 durant la nuit passée.

De fortes pluies, une houle cyclonique importante et des vents parfois proches de 100 km/h sont attendus à la République Dominicaine (partie nord) durant ces prochaines heures.

Par la suite, l'ouragan devrait incurver sa trajectoire au Nord-Ouest puis au Nord et Nord-Nord-Est pour passer entre Bermudes et les USA qu'il ne devrait pas toucher.

 

20/09 : L'ouragan Maria approche de St-Croix (ïles Vierges américaines) en générant des rafales supérieures à 200 km/h. Une rafale à 204 km/h a été relevée entre 04h et 05h UTC puis une autre de 220 km/h entre 05h et 06h UTC. 

Avec 908 hPa relevé au minimum, Maria est entré dans le TOP 10 des plus basses pressions relevées dans l'Atlantique. Les vents soutenus dans le mur interne atteignent actuellement 278 km/h (150 nœuds) et Maria restera un ouragan de catégorie 5 jusqu'à son impact sur Porto Rico ces prochaines heures.

 


19/09 @ 19:00 : l'ouragan Maria est toujours en catégorie 5 se situe dorénavant à 150 km à l'ouest de la Guadeloupe et se dirige vers l'île de Porto Rico qu'il atteindra demain matin avant de se diriger vers les Bermudes. Maria progresse à 15 km/h en direction de l'ouest-nord-ouest. Sa pression au centre est de 927 hPa.

La Dominique a été particulièrement touchée avec des vents à plus de 250 km/h, des pluies diluviennes et des vagues de 10 m entraînant de très importantes inondations et dégâts considérables.

Le nord de la Martinique a été également touché : des cumuls de pluie moyens de 130 mm en 24h avec localement plus de 160 mm sur les reliefs ont été relevés. Les vents ont soufflé à plus de 120 km/h. Les vagues ont atteint 6 m en hauteur maximale.

La Guadeloupe a  aussi été fortement impactée avec des vents qui ont dépassé les 150 km/h près de Basse-Terre et plus de 170 km/h sur les relief. Les vagues ont atteint les 8m sur le sud de Basse-Terre et le long du littoral caraïbe. Localement, la surcote océanique est de 50 cm. Les pluies ont aussi été très abondantes avec 459 mm enregistrés à Matouba sur les reliefs au sud-ouest, de 240 mm près de Pointe à Pitre et 160 mm sur Basse-Terre.

Maria se dirige maintenant vers les îles Vierges et Porto Rico. Les vents devraient y atteindre à 200 km/h et des pluies diluviennes avec des cumuls de plus de 500 mm, ainsi que des vagues de 8m sont prévues.

 

19/09 @ 07:30 : Maria s'est intensifiée ces dernières heures, de manière spectaculaire. La pression a chuté de 25 hPa en 6h, ce qui est considérable. Des vents de catégorie 5 ont été enregistrés. Maria est donc un ouragan de catégorie 5 avant son impact sur la Dominique. Maria a traversé de part en part, du sud-est vers le nord-ouest l'île de la Dominique.  C'est la première fois dans les annales climatologiques que la Dominique est impactée par un ouragan de catégorie 5.

Le passage sur les terrains de la Dominique ont affaibli de manière très légère et temporaire l'ouragan Maria. A sa sortie du côté nord-ouest de l'île, la pression au centre avait gagné 18 hPa à 946 hPa. A présent, le centre de Maria migre vers le nord-ouest en mer des Caraïbes. Le mur de l’œil s'approche très près des Saintes dans le sud Guadeloupe. Seule "bonne nouvelle", le corps de Maria est très compact, avec des rayons de vents extrêmes assez réduits sur quelques dizaines de kilomètres.

Actuellement Maria se situe à 100 km au nord-ouest de l'île et s'éloigne vers la Guadeloupe. Il génère des pluies sont torrentielles avec des cumuls atteignant jusqu'à 200 mm en 12 heures.  Les vents ont soufflé à plus de 150 km/h sur le nord-est de l'île. 

En Guadeloupe l’œil de l'ouragan devrait passer à moins de 40 km au large de Basse-Terre.  A Pointe-à-Pitre, les rafales atteignent 120 km/h actuellement. C'est ce matin entre 00h et 10h (heure locale) que la situation va atteindre son apogée avec  le passage de maria au plus près du littoral de Basse-Terre.

Sur les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy , l'influence de l'ouragan commence à se faire sentir avec des vents qui se renforcent. 

Par la suite, Maria devrait conserver son intensité de catégorie 5 jusqu'à ce qu'il atteigne Porto Rico d'ici 24 h, puis il devrait repasser en catégorie 4 et tangenter les côtes Est de l'île d'Hispaniola.

 

 

18/09 @ 23:00 : Maria continue son renforcement rapide et atteint désormais la catégorie 4/5 avec des vents près du centre qui avoisinent les 250 km/h et une pression qui a chuté à 959 hPa en son centre. Sa vitesse a ralenti à 12 km/h ce qui fait que ses effets vont être plus durables sur la Guadeloupe et la Martinique.

En Martinique, le vent souffle jusqu'à 130 km/h et il est tombé près de 70 mm de pluie dans certains secteurs.  C'est entre la fin de soirée et la 1ère partie de nuit de lundi à mardi, que l'oeil passera au plus près de la Martinique et que les pluies seront les plus intenses. Les rafales maximales atteindront 160 km/h sur le nord de la Martinique et les cumuls atteindront les 200 mm.

En Guadeloupe, c'est dans la nuit que les conditions météo vont se dégrader brutalement. C'est le sud de l'île, et plus particulièrement Basse-Terre, qui sera le plus impacté entre la 2ème partie de nuit de lundi à mardi et mardi matin, avec des rafales de vent proches de 200 km/h et des cumuls de pluies voisins de 500 à 600 mm n l'espace de 24 heures.

 

18/09 @ 19:00 : Maria se renforce plus vite que prévu et est devenu un ouragan de catégorie 3 et son centre se situe à environ 80 km à l'Est de la Martinique. Il génère des passages pluvieux fréquents localement d'intensité soutenue et accompagnés de violentes rafales. Le vent souffle assez fort de secteur Nord-Est. La mer est très  forte dans des vagues moyennes de 4 mètres à 4m50.

Martinique : En Atlantique et dans le canal de la Dominique, la mer se creuse et devient très grosse : les creux varient entre 8 et 10 mètres en moyenne, jusqu'à 15 mètres au maximum. En Caraïbe, la dégradation est attendue à partir de ce soir. Une forte houle, venue du Nord-Ouest, s'orientera au Sud-Ouest : les vagues passeront alors de 2m50 à 3 mètres et provoqueront de forts déferlements sur les côtes.

Le vent de Nord-Est à Nord se renforce fortement : les violentes rafales varient entre 130 et 150 km/h, mais jusqu'à 200 km/h sur la moitié Nord, y compris la côte Nord-Atlantique. Le vent
tournera au Nord-Ouest cet après-midi, puis au Sud cette nuit. Les passages pluvieux deviendront de plus en plus fréquents en gagnant en intensité et en durée. Par endroit, ces pluies seront orageuses. Le cumuls des précipitations prévus pour les prochaines 24h varient entre 180 et 250 mm sur la moitié Nord et 80 à 180 mm sur le reste de l'ile.

Guadeloupe :  le coeur de l'ouragan devrait passer à environ 50 km près du sud de la Basse-Terre en milieu de nuit de lundi à mardi. Les Saintes et le sud-ouest de la Basse Terre sont les régions les plus exposées.

Le vent de Nord-Est va se renforcer dans l'après-midi de ce lundi. L'épisode des vents les plus violents, interviendra entre lundi en soirée et mardi début de matinée. Des vents moyens de 120 km/h et des rafales à 150 km/h , et davantage sur les hauteurs (150 km/h en vitesse moyenne en 200 km/h en rafales) concerneront le sud de l'archipel pendant plusieurs heures. Ailleurs, les vents moyens seront voisins de 80 à 100 km/h et s'accompagneront de rafales comprises entre 120 et 150 km/h.

La nuit prochaine, les creux atteindront 8 à 10 m, notamment sur le sud de l'archipel. Les déferlements seront très violents dès lundi après-midi sur les rivages de Marie-Galante et entre Goyave et la Pointe de Vieux Fort, ainsi que sur la Riviera . Des submersions sont très probables sur les parties basses du littoral pendant la nuit. Par ailleurs, une submersion en rade de Pointe-à-Pitre ainsi que dans la zone de Moudong à Jarry est également très probable autour de 3h du matin (conjonction avec la marée haute). La surcote prévue est d'environ 50 cm.

Enfin, les pluies associées vont être particulièrement abondantes et risquent de provoquer beaucoup d'inondations. Des pluies assez continues et très fortes risquent de se produire à partir de lundi soir et jusqu'à mardi en fin d'après-midi. Des quantités d'eau dépassant 200 mm, voire 400 mm par endroits sont très probables.

  

 

 18/09 @ 16 :00 : L'ouragan Maria,  s'est renforcé en catégorie 2 sur une échelle qui en compte 5. Avec des vents soufflants jusqu'à 175 km/h, Maria, qui se déplace à 19 km/h, menace deux grandes îles françaises des Antilles, la Guadeloupe et la Martinique, ainsi que Saint Kitts et Nevis, Montserrat (Royaume-Uni) et la Dominique.

Maria devrait devenir un "ouragan majeur" de catégorie 3 dans les toutes prochains heures. La marée de tempête de Maria pourrait faire monter le niveau des eaux entre 1,5 mètre et 2,1 mètres. A 16H00 GMT, Maria se trouvait à 95 kilomètres à l'est de la Martinique.

Les modèles dynamiques sont en désaccord de quelques kilomètres quant à l'impact sur les Antilles : certains privilégient un impact sur la Dominique alors que d'autres privilégie un impact direct sur la Guadeloupe, les deux en ouragan majeur.

Le consensus tend tout de même à envisager un impact sur la Dominique. Ainsi, le sud de l'archipel guadeloupéen serait le plus concerné par les vents extrêmes. Des pluies diluviennes sont également envisagées au passage de Maria, parfois plus de 200 à 300 mm voire davantage notamment sur le relief de la Basse Terre.

 

 

18/09 @ 09:00 :  Maria se rapproche du centre de l'arc antillais, des bandes convectives périphériques actives ont déjà atteint la Martinique, Saint-Lucie et très bientôt et la Dominique. On observe que le mur de l'oeil est bien établi et vigoureux sur le quadrant nord du système, il est un peu plus faible sur le quadrant sud de l'ouragan.

L'ouragan se dirige vers l'ouest/nord-ouest et sa trajectoire a été légèrement corrigée vers le sud. Le cyclone est actuellement situé à 500 km de Marie-Galante. Son centre devrait passer au sud de la Grande Galette mardi à 02h00 du matin, puis sur Basse-Terre, avant de s'éloigner au large de Bouillante. Pour la Guadeloupe on attend une forte houle avec des creux pouvant aller jusqu'à 10 mètres, des vents violents de 150 km/h à 180 km/h, avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu'à 400 mm.

Maria devrait à présent franchir l'arc antillais en ouragan majeur de catégorie 3 avant d'atteindre la catégorie 4 à mesure de sa progression vers Porto-Rico. 

 

 

17/09 @ 23:30 : Maria est situé à 900 km des Caraïbes. Il touchera les Antilles dans une trentaine d'heure avec un intensité d'ouragan de catégorie 1 à 2/5.

Selon les dernière modèlisations,  Maria devrait passer soit au nord, entre la Martinique et les îles Saint-Martin et Saint-Barthélémy, soit plus au sud, sur la Guadeloupe. Cet ouragan s'accompagnera de pluies orageuses intenses (jusqu'à 400 mm de précipitations en Guadeloupe), de vents proches des 160 km/h en Guadeloupe et 120 km/h en Martinique. En mer, des vagues de 8 mètres sont attendues en raison de la forte houle.

Les dernières prévisions de trajectoires de l'ouragan Maria font passer cet ouragan au plus près à 100 km au sud des îles de St-Martin et St-Barthélémy.

Après son passage sur l'arc antillais en mer des Caraïbes et en s'approchant de Porto-Rico puis de la République Dominicaine, Maria pourrait devenir un ouragan majeur de catégorie 3 à 4/5 selon l'échelle de Saffir-Simpson.

 

 

17/09 @ 10:00 : La tempête tropicale Maria, treizième tempête nommée cette saison dans l’Atlantique-Nord, va se renforcer dans les prochaines heures pour devenir un ouragan de catégorie 1 lundi, puis 2 et même 3 mardi soir. L’œil de l’ouragan devrait passer entre la Martinique et la Guadeloupe.

La tempête tropicale Maria présente donc un fort potentiel de développement au cours des prochains jours et représente désormais une menace pour l’Arc Antillais en tout début de semaine prochaine. Maria se dirige rapidement vers les Antilles. L’ouragan pourrait frapper le nord de l’arc antillais lundi. Il sera alors un ouragan de catégorie 2, se renforçant.

L’œil de l’ouragan devrait passer entre la Martinique et la Guadeloupe, au niveau de la Dominique, poursuivant sur une trajectoire Est - Nord-Est.Une incertitude demeure toutefois sur l'impact de Maria au niveau des îles du nord : certains modèles dynamiques adoptant davantage une trajectoire nord.

Par la suite, Maria devrait poursuivre sa route au Nord-Ouest en se renforçant en ouragan de catégorie 3 (vents à 180 km/h). Maria devrait toucher Porto Rico à cette intensité puis se diriger vers la République Dominicaine et Haiti en conservant cette intensité.

 

 

16/09 : La tempête tropicale Maria, s'est formé au large des Petites Antilles et fait route au nord-ouest à environ 25 km/h. Sa trajectoire devrait l'amener à toucher les Antilles mardi. A cette échéance, Maria devrait s'être renforcée en ouragan de catégorie 1 avec des vents soufflant jusqu'à 140 km/h et de très fortes pluies.

Pour l'instant les modèles prévoient un passage entre la Guadeloupe et les îles St-Martin et St-Barthélémy déjà durement  frappées par l'ouragan Irma. 

Par la suite, Maria devrait poursuivre sa route au Nord-Ouest en se renforçant en ouragan de catégorie 3 (vents à 180 km/h). Maria devrait toucher Porto Rico à cette intensité puis se diriger vers la République Dominicaine et Haiti en perdant un peu de sa vigueur mais en restant tout de même un ouragan de catégorie 2

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 15/08/2018)
  • En France / DOM : 1.675
  • A l’étranger : 13.975
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 15/08/2018)
  • En France / DOM : 25.841
  • A l’étranger : 1.291.220
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 15/08/2018)
  • En France / DOM : 35.921
  • A l’étranger : 2.676.797
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"

Agenda