Partager via...

 

 Depuis dimanche matin, une perturbation active a traversé les Alpes, apportant de fortes précipitations accompagnées d'un redoux marqué jusque 2000/ 2400 mètres d'altitude et de vents tempétueux en haute montagne. Les cumuls de neige récente sur l'épisode dépassent souvent 1 mètre à 1,50 mètre au dessus de 2000 mètres d'altitude, mais leur répartition est très irrégulière car travaillés par des vents tempétueux. La situation s'améliore avec l'arrêt des précipitations qui est intervenu en cours de nuit. Activité avalancheuse signalée depuis lundi à 10 heures: pour les Alpes du Sud, la route d'Isola 2000 a été coupée par une avalanche et de nombreuses coulées de neige lourde en dessous de 2000 mètres d'altitude sont signalées dans le Pelvoux, le Champsaur et le Valgaudemar; De nombreuses routes sont fermées préventivement dans les Alpes du Sud.

Avec l'arrêt des précipitations, le risque de départ spontané d'avalanche diminue nettement et le pic d'activité avalancheuse est passé. Toutefois, un vent assez fort persiste en altitude ce matin et les importantes quantités de neige fraîche accumulées en montagne, au-dessus de 2000m ne sont pas encore stabilisées. Ainsi des départs spontanés d'avalanche pourront encore se produire dans le courant de la matinée et le risque qu'une avalanche plus volumineuse puisse menacer certains secteurs routiers de montagne persiste, notamment dans les massifs du Mercantour, du Champsaur et du Pelvoux où les précipitations ont été les plus abondantes. Le risque d'avalanche diminuera plus nettement en mi-journée. Le risque de départ spontané d'avalanche est très fort (niveau 5) évoluant en risque fort (niveau 4) pour l'après-midi sur les massifs suivants : Mercantour, Pelvoux, Champsaur, Devoluy, Embrunais-Parpaillon et Queyras, Thabor, Ubaye, Haut-Var/Haut-Verdon.

 

 Souce :  Météogroup, Météo France