En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.
Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 21/06/2018 à 13:46

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

 

information 48x48 Grêle, vents tempétueux, gel, chaleur, fortes pluies, foudre au sol, chutes de neige, vous souhaitez être alerté, disposer d'une prévision et d'une caractérisation des phénomènes par commune en France ou en Europe ? Découvrez notre gamme de Services Warning, nos outils de suivi et de caractérisation à échelle fine. 

 

 

 

02/03: Sur les Hauts de France, la Seine Maritime,l'Eure, la Champagne, la Lorraine , l'Alsace, et l'est de la Franche-Comté, une perturbation remontant du sud sera accompagnée de pluies faibles et de quelques flocons de neige. Les pluies faibles seront verglaçantes, Ces précipitations resteront faibles mais rendront les sols glissants.

 

28/02 : Episode neigeux/verglas : 

Hérault : on attend cette nuit encore de forts cumuls qui vont s'ajouter à la couche de neige déjà en place. Sur l'épisode, on attend 20 à 40 cm sur la région de Montpellier, 30 à 50 cm plus dans l'intérieur dans le nord du département. Cette neige sera souvent lourde et collante. La neige sera remplacée progressivement par de la pluie en fin de nuit ou début de matinée de jeudi.

L'épisode neigeux sera durable sur les départements du Languedoc et l'Ardèche, générant des cumuls en plaine de l'ordre de 5 à 10 cm, localement 15 cm. En altitude au dessus de 500m environ, les cumuls seront plus importants entre 20 et 40 cm avec des risques de congères. On attend des cumuls importants, même à basse altitude sur l'ouest du Gard avec 20 à 40 cm de neige.

Sur le Var, les Alpes-Maritimes, les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes : les chutes de neige sont faibles et irrégulières sur le littoral. Elles donnent de 1 à 5 cm dans les plaines intérieures et 10 à 15 cm en général au dessus de 200m, 20 à 40cm au dessus de 1000m.

Sur le Nord-ouest du Pays, le Centre la Bourgone et le sud de la Champagne il neigera durant la nuit et en début de matiné. La couche sera comprise entre 3 et 5 cm localement 8 cm. La neige sera suivie d'un épisode de pluies verglaçantes.

Sur l'Ile de France il neigera la nuit prochaine, la quantité totale de neige sera comprise entre 2 et 5 cm.

Un épisode de pluies verglaçantes est probable dans la matinée. La couche de glace restera mince.

 

Forte pluies : 

En soirée de mercredi, alors que la neige s'intensifie sur l'est de l'Hérault, des pluies soutenues vont concerner le littoral et les plaines de l'Aude et de l'ouest de l'Hérault.
On pourrait relever sur ces zones de 80 à 150 mm d'ici jeudi soir, dont la plus grande partie avant le milieu de matinée de jeudi.

 

Vent : 

Pour le vent d'autan : renforcement progressif, les rafales les plus fortes se produiront ce soir et se poursuivront jusqu'en début de nuit prochaine, atteignant environ 100 km/h en plaine toulousaine et 120 à 130 km/h sur les côteaux du Lauragais. Après une accalmie en seconde partie de nuit prochaine reprise en milieu de journée avec une intensité comparable à celle d'aujourd'hui jusqu'en début de nuit de jeudi à vendredi.

Le vent de de secteur Est se renforce le long du littoral en soirée. Ce vent fort génère de fortes vagues en provenance de l'Est.

En lien avec ces vents forts et ces fortes vagues, une surélévation importante du niveau de la mer est attendue, en particulier dans le golfe du Lion.

La conjonction de ces phénomènes risque d'entrainer des submersions marines sur les parties basses ou vulnérables des départements mis en vigilance vagues-submersion.

 

27/02 : Aujourd'hui il gèle sur 90 % du pays notamment dans la région Grand Est et du massif central où les température sont de l'ordre de -5 à -7 °C à la mi-journée. Des Hauts-De-France à l'Aquitaine ainsi qu'en vallée du Rhône, le mercure est compris entre -2 et -5°C.

Ce soir, l'ensemble du pays connaîtra des températures négatives avec des valeurs les plus basses du Grand Est au massif central comprises entre -7°C et -9°C. Le froid s'accentuera durant la nuit avec des valeurs qui descendront jusqu'à -10°C sur le Grand Est. En Région Parisienne, ont attend des valeurs comprises entre -6 et -8°C.

Demain matin, les températures seront de -7 à -9°C en Ile de France, -10 à -12°C dans le Grand Est et dans le massif central et -3 à -7°C sur le sud du pays. Dans l'après-midi le redoux interviendra dans la moitié Sud tandis que le Nord continuera de vivre des températures négatives. Celles-ci se poursuivront en soirée et la nuit suivante sur la moitié nord avec des températures entre -2 et -6°C.

Mercredi et jeudi un épisode neigeux va se mettre en place du sud-ouest aux Alpes mercredi matin puis sur les régions du centre l'après-midi puis en direction de l'Ile de France en fin de soirée. Jeudi, les précipitations neigeuses toucheront le tiers Nord du pays. Sur l'ensemble de cet épisode, les quantités de neige seront généralement comprises entre 1 et 5cm, ponctuellement 10cm en plaine, 15 à 30cm sur les reliefs, ponctuellement 50cm sur les Cévennes. On peut s'attendre à une couche jusqu'à 20cm sur les secteurs avoisinant Nîmes et Montpellier. Des pluies verglaçantes sont attendues sur la Bretagne et la Normandie ce jeudi en matinée en raison des températures qui resteront souvent voisines de 0°C


 

26/02 : comme prévu la vague de froid liée à un puissant anticyclone étiré de la Russie à l'Atlantique en passant sur la France s'installe sur le pays cette semaine jusqu'à mercredi prochain. Parallèlement à cette vague de froid, une dépression va se former sur le golfe de Gênes provoquant un épisode neigeux qui débutera mardi soir au Sud et remontera vers le Nord durant les 48 h suivantes..

Ce lundi matin à 06 heures, les températures entre -10° et -5°C et un ressenti de -10 à -15 au vent touche les régions allant de la Normandie à l'Auvergne Rhône-Alpes aux frontières de l'Est.

Durant cet épisode les températures minimales seront de 8 à 10°C inférieures aux normales de saison. On attend des valeurs comprises entre -7 à -12°C la nuit et de -3 à 0°C en plaine sur les 2/3 du pays jusqu'à mercredi ou jeudi matin. C'est dans le nord, le centre et l'est du pays, des Hauts-de-France au bassin parisien à l'Auvergne Rhône-Alpes jusqu'au nord-est que les températures seront les plus basse avec une accentuation du ressenti lié  à la Bise qui souffle jusqu'à 60 km/h.

Après que la masse d'air froid ait envahie la France, un système dépressionnaire va se positionner au large du Portugal. Il induira des remontées fortement humides en direction du Languedoc et des Cévennes entre mercredi matin et vendredi. Ces précipitations, qui pourraient s'avérer soutenues, vont se confronter à de l'air particulièrement froid présent en basses couches de l'atmosphère. Dès lors, des chutes de neige jusqu'en plaine sont susceptibles d'affecter les départements de l'Hérault et du Gard à partir de mercredi matin.

A l'arrivée de ces précipitations, la température au sol sera très probablement négative ou proche de 0°C, ce qui laisse penser que ces chutes de neige devraient tenir au sol, au moins au Nord de Nîmes et de Montpellier. Un doute subsiste quant aux zones situées entre ces deux agglomérations et le bord de mer : la neige pourrait aussi être au rendez-vous mais il n'est pas certain que cette dernière tienne au sol. Néanmoins, le risque est bel et bien présent.

Mercredi après-midi, les précipitations continueront de se renforcer sur les plaines de l'Hérault et du Gard ainsi que sur les contreforts Cévenols. Bien qu'un léger redoux progressif devrait survenir en altitude, la neige pourrait continuer de tomber jusqu'en plaine intérieure jusqu'en soirée de mercredi, voire peut être même jusqu'en cours de nuit de mercredi à jeudi. Cependant, le vent au sol basculera au secteur Sud-Est sur les littoraux ainsi que sur les basses plaines de l'Hérault et du Gard. De ce fait, la pluie devrait progressivement remplacer la neige en bordure littorale ainsi qu'en plaine mais cela reste incertain. Jeudi matin, le redoux en altitude deviendra bien plus prononcé avec le retour de la pluie en plaine mais la neige continuera de tomber sur les reliefs.

Concernant les cumuls de neige envisagés, cela dépendra de la durée de la résistance de l'air froid (et donc de la durée de ces chutes de neige). Néanmoins, d'après notre expertise, nous estimons qu'il pourrait tomber 5 à 15 cm de neige en plaine, approximativement au Nord d'une ligne Béziers-Montpellier-Nîmes, 20 à 30 cm vers 300 à 500 mètres sur les contreforts des Cévennes , 40 à 60 cm entre l'Espinouse, l'Aigoual et le Mont-Lozère. Les plus forts cumuls de neige pourraient être relevés vers l'Est de l'Hérault, entre le Pic-Saint-Loup et le pays Gangeois.

 

23/02 : En liaison avec une situation de blocage anticylonique qui advectera de l'air Sibérien extrêmement froid sur l'Europe centrale jusqu'à notre pays, une vague de froid va se mettre en place à partir de demain et possiblement jusqu'à la fin du mois voir la première semaine de mars. 

Dans ce contexte hivernal, les températures vont descendre bien en dessous de la barre des 0°C et pour atteindre par endroits, 8 à 10°C en dessous des normales de saison. Seule la Corse de ne sera pas impactée de façon significative.

A partir de lundi, on devrait observer des températures minimales de -6 à -10 °C au nord et à l’est de l’Hexagone, -2 à -6 °C sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique et dans les plaines du Sud-Ouest, 0 à -4 °C près de la Méditerranée. En journée, les températures maximales resteront souvent voisines de 0 °C, et même parfois négatives du Nord à l'Île-de-France et au Nord-Est ; elles atteindront 2 à 6 °C sur les régions les plus méridionales, soit des valeurs 8 à 10 degrés sous les normales saisonnières (établies sur la période 1981-2010). En outre, un vent de nord-est persistant, notamment au nord de la Loire, accentuera la sensation de froid faisant que les températures ressenties seront de l'ordre de -15°C, voire localement -20°C en début de journée. Cette événement durera environ 4 à 5 jours.

De telles valeurs sont assez remarquables à cette époque de l’année. Il faut souvent remonter à la vague de froid de fin février/début mars 2005 pour trouver des températures aussi basses voire plus à la même époque . 

Lundi, l'extrême sud-est et la Corse seront concernés par un régime de temps plus perturbé et dépressionnaire. Ainsi avec l'arrivée de l'air très froid venu de Russie, la neige tombera jusque sur le littoral de la région Provence-Alpes-côte-d'azur ainsi que sur le littoral nord et est de l'île de beauté avec un léger saupoudrage. Les quantités de neige seront plus importantes dans les arrières pays avec 10 à 25 cm possible localement.

A partir de mercredi, de l'air doux et humide en provenance de la péninsule ibérique va rencontrer 'air très froid présent sur la France, occasionnant des chutes de neige sur les régions allant du sud-ouest à la Méditerranée et au Sud des Alpes. Par la suite (journée de jeudi), ces précipitations neigeuses vont gagner les régions du centre de la France puis l'Ile de France jusqu'au Nord-Est. Vendredi, elles gagneront les régions du Nord du pays (Côtes et le Manche et Nord). L'échéance de cet événement étant assez lointaine, il est difficile de préciser les hauteurs de neige attendus mais l'on peut tabler d'ores et déjà sur plusieurs centimètres. Cette couche de neige tiendra plus longtemps dans les régions septentrionales que dans le Sud où le redoux sera effectif plus rapidement et laissera place à des précipitations pluvieuses.

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 20/06/2018)
  • En France / DOM : 1.660
  • A l’étranger : 13.829
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 20/06/2018)
  • En France / DOM : 25.839
  • A l’étranger : 1.286.637
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 20/06/2018)
  • En France / DOM : 35.491
  • A l’étranger : 2.658.319
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"