Partager via...

 

 

information 48x48 Grêle, vents tempétueux, gel, chaleur, fortes pluies, foudre au sol, chutes de neige, vous souhaitez être alerté, disposer d'une prévision et d'une caractérisation des phénomènes par commune en France ou en Europe ? Découvrez notre gamme de Services Warning, nos outils de suivi et de caractérisation à échelle fine. 

 

 

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

L'ensemble de l'Europe est en proie à une vague de froid tardive liée à la présence d'un vaste anticyclone stationné des îles Britanniques à la Russie. Les températures vont généralement atteindre  de -15 à -7°C le matin à -8 à 0°C les après-midi selon les pays. On n'attend aucun dégel sur Bruxelles, Berlin, Munich, Vienne, Prague, Budapest ou bien encore Bucarest et Sofia de lundi à jeudi prochain.

L'Agence de protection civile italienne a publié mercredi une alerte de niveau moyen annonçant des chutes de neige dans les régions centre et sud du pays à partir de jeudi, et des températures extrêmement basses attendues pour la semaine prochaine.

Des conditions météorologiques défavorables et des chutes de neige pourraient frapper le pays de la région d'Émilie-Romagne dans le centre du pays jusqu'à la Sicile au sud, entraînant potentiellement un risque hydrogéologique, a annoncé la protection civile dans un communiqué.

Par ailleurs, certaines prévisions météo ont annoncé que des vents sibériens d'une température en dessous de zéro atteindraient l'Italie d'ici quelques jours.

Entre ce week-end et le début de la semaine prochaine, une grande partie de l'Europe, Italie comprise, pourrait être frappée par le vent "Buran" en provenance d'Asie centrale, selon le site de prévision météorologique italien InMeteo.

Cela pourrait se traduire par "des températures en dessous de zéro pendant plusieurs jours", prédit-il.

Cette vague de froid devrait toucher particulièrement les régions du nord et du centre de l'Italie, ainsi que la côte Adriatique, tandis que les régions sud seraient moins exposées, selon les prévisions. Les températures pourraient chuter jusqu'à -15°C à moins -20°C à une altitude de 1 500 mètres, et -25°C à -30°C à une altitude de 3 000 mètres.

La dernière fois que l'Italie a été frappée par le vent Buran remonte à février 2012, et ce phénomène avait causé au moins 54 décès dans tout le pays. Un phénomène similaire mais plus bref a également été enregistré en janvier de l'année dernière.

Au Sud de l'Europe, des dépressions méditerranéennes vont circuler et vont provoquer des tempêtes de neige sur les Balkans et l'Italie qui remonteront vers le centre puis le nord du continent en fin de semaine.  De fortes chutes de neige sont envisagées entre la France, la Suisse, l'Autriche, les îles britanniques, l'Allemagne et la Pologne.