Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 17/11/2018 à 22:01

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

 

Mangkhut 1816/09 : Selon le Centre météorologique national, Mangkhut devrait toucher terre dans les zones côtières entre Zhuhai et Wuchuan, dans la province du Guangdong (sud), entre l'après-midi et la soirée de dimanche. Ensuite, le typhon devrait continuer son chemin vers le nord-ouest, mais sa puissance sera moindre.

L'épicentre du typhon était localisé en mer de Chine méridionale à 420 km du sud-est de la ville de Taishan du Guangdong dimanche à 05h00, selon le Centre.

Les régions méridionales dont le Guangdong, le Fujian et Hainan seront frappées par des rafales et des tempêtes dimanche et lundi, indique le Centre.

Des orages très violents devraient toucher la plupart des parties du sud-est de la Chine, ainsi que les provinces du Guizhou et du Yunan dans le sud-ouest, selon le Centre météorologique national (CMN).

Certaines zones devraient subir des précipitations allant jusqu'à 80 millimètres par heure, a indiqué le CMN.

 

15/09 : Ces dernières 12h ont été terribles pour les populations du nord de l'île de Luzon. C'est le pire cyclone de cette année 2018 qui a directement impacté les Philippines. L’œil du phénomène a touché les côtes nord-est de Luzon vers 17h30 UTC au niveau de la région de la Vallée de Cagayan. Le typhon a redressé sa trajectoire en direction générale de l'ouest au moment de son périple au-dessus de Luzon, probablement en raison du relief de l'île. Cette escapade n'aura pas été sans conséquence pour lui. Le système s'est fortement déstructuré au contact des terres, privé de son carburant naturel que représente l'océan.

A 13h (heures Philippines), le typhon MANGKHUT (OMPONG) était situé par 18.3 °N, 119.8 °E soit à 85 km à l'ouest de Laoag City. Il se déplace en direction de l'ouest nord-ouest à la vitesse relativement soutenue de 25 km/h. Une grande partie du nord de Luzon restent encore concernées par des conditions cycloniques associées à des rafales pouvant dépasser les 150 km/h.

En termes d'intensité, le typhon a très logiquement perdu en force. Néanmoins, les vents maxi soutenus prés de l’œil soufflent encore jusqu'à 170 km/h pour des rafales de l'ordre de 260 km/h selon le service météorologique des Philippines.

Bien que la traversée des terres a fortement érodé MANGKHUT, le fait d'être ressorti en mer devrait lui être bénéfique. Le système va reprendre un peu de couleur, mais il est exclu qu'il redevienne le même phénomène qu'il fut avant d'aborder les Philippines.

Avec une trajectoire de secteur ouest nord-ouest prévue pour les prochaines 72h, un atterrissage sur les côtes sud de la Chine est attendu probablement dimanche. La zone d'impact et le timing final reste encore à déterminer. Avec une échéance de plus de 24h, la marge d'erreur reste importante.

La mégapole de Hong Kong pourrait selon les dernières tendances éviter un impact direct. Néanmoins, un passage au sud entre 150 et 200 km pourrait tout de même apporter une bonne dégradation météorologique sur la ville et sa région.


14/09: le super-typhon Mangkhut, qui s'apprête à dévaster le nord des Philippines ce samedi, puis à frapper Hong Kong, Macao, la baie de Taïwan et la Chine les jours suivants.

L'agence météorologique philippine a indiqué que Mangkhut était à ce stade la tempête tropicale la plus violente de l'année, avec des vents soufflant à 210 km/h et des rafales allant jusqu'à 250 km/h.

Après avoir touché le Nord des Philippines, le typhon devrait perdre de sa puissance et poursuivre sa route au Noprd-Ouest. Il devrait toucher le Sud de la Chine avec une intensité de typhon de classe 3 ou 4 (vents soufflant à 180 km/h) puis terminer sa route sur le Nord du Vietnam le 17 septembre sous la forme d'un typhon de classe 2 (vent à 155 km/h) puis le Nord du Myanmar sous la forme d'une tempête tropicale.

 

13/09 : Selon l'analyse du JTWC datée du 12 septembre 2018 à 18 utc, le cyclone MANGKHUT génère des vents maxi soutenus sur 1 min de l'ordre de 287 km/h avec des rafales dépassant les 300 km/h.

Les conditions environnementales ultra favorables que l'on retrouve habituellement dans ce bassin à cette période de l'année ont permis à MANGKHUT de devenir un monstre. Si le système s'est très très légèrement affaibli, il reste un phénomène cyclonique extrême.

Les prévisions de trajectoire ont de quoi être inquiétantes pour le nord des Philippines. Au fur et à mesure des bulletins, les prévisions tendent à être de plus en plus sud ce qui est une très mauvaise nouvelle pour l'archipel.

Si au départ le système était prévu frôler le nord de l'île de Luzon, un impact direct est l'option qui est désormais envisagée. Un atterrissage est prévu d'ici les prochaines 24 à 36h alors que le système serait toujours un violent et dangereux phénomène avec des vents soufflant à 250 km/h en rafale et des pluies diluviennes.


 

12/09: Le typhon MANGKHUT est en démonstration depuis ces dernières 48h. Tout se déroule comme prévu, avec un système qui s'est rapidement intensifié pour devenir super typhon.

Selon le point du centre des cyclones de Tokyo à 00h UTC, la pression centrale était extrêmement basse estimée à 905 hPa. Les vents moyens sur 10 min dépassent les 200 km/h alors que les rafales approchent les 300 km/h. MANGKHUT est bel et bien devenu une machine de destruction massive.

Le système se déplace toujours en direction de l'ouest à la vitesse de 20 km/h. Cette trajectoire est dictée par la présence d'une robuste dorsale subtropicale située au nord du typhon. Une inflexion en direction de l'ouest nord-ouest devrait s'opérer bientôt. D'ici les 3 prochains jours, la trajectoire s'orientera plus franchement vers le nord-ouest.
Ces prévisions de trajectoire laissent craindre une menace potentielle pour le nord des Philippines. Un passage au plus près de l'île de Luzon est prévu vendredi soir ou samedi. Un impact direct n'est pas exclu à ce stade.

Autre point négatif, MANGKHUT pourrait selon les dernières tendances être un cyclone extrêmement violent au moment d'aborder les Philippines.

En fin d'échéance, MANGKHUT est prévu finir sa course sur le sud de la Chine probablement dimanche ou lundi sous la forme d'un typhon de catégorie 1 ou 2.

 

10/09 : Le typhon MANGKHUT continue de s'éloigner des îles Mariannes après avoir balayé notamment l'île de Rota. Le phénomène se dirige à présent en direction des Philippines. Les rafales pourraient approcher ou dépasser les 300 km/h au cœur du cyclone lorsque celui-ci aura atteint son pic d'intensité.

MANGKHUT se renforce et devrait devenir prochainement un Super Typhon et entrer dans la catégorie des cyclones les plus intenses de l'année 2018. Au niveau des paramètres environnementaux, tous les voyants sont au vert. Le cisaillement habituellement néfaste aux systèmes dépressionnaires tropicaux est prévu demeurer faible. La divergence qui permet au système d'évacuer l'air en altitude comme une cheminée est excellente. Enfin, la trajectoire attendue de MANGKHUT va l'emmener à évoluer sur des eaux où le potentiel énergétique disponible est optimal.

A l'heure actuelle, le typhon génère des vents moyens sur 10 min de l'ordre de 185 km/h, pour des rafales de 259 km/h et avec une pression centrale de 925 hPa selon le centre des cyclones de Tokyo. Etant donné les conditions environnementales ultra favorables, le système va encore se creuser avec une pression centrale qui devrait continuer de chuter. Les vents quant à eux vont se renforcer et pourraient avoisiner les 300 km/h en rafale lorsque MANGKHUT aura atteint son maximum d'intensité.

Au niveau trajectoire, MANGKHUT se déplace en direction générale de l'ouest, à la vitesse de 25 km/h, surfant sur la dorsale subtropicale. Pour ces prochaines 72h (3 jours), le typhon va suivre ce cap ouest avec une tendance à fléchir vers l'ouest nord-ouest. Au delà, cette trajectoire vire de plus en plus vers le nord-ouest.

Sur cette trajectoire, le futur Super Typhon va se rapprocher sensiblement des Philippines. Le système pourrait selon les prévisions transiter relativement près du nord de l'île de Luzon ce weekend. Y aura t-il impact direct ou pas, là est la question. Par la suite, MANGKHUT se dirigera vers le sud de la Chine pour possiblement atterrir dans la région de Hong Kong dimanche.


09/09 : Ces dernières 24h, Mangkhut s'est rapidement intensifié et consolidé. Un œil commence à être visible au cœur de la convection principale et les vents moyens au centre sont estimés à 120 km/h, associés à des rafales de 175 km/h.

Les conditions environnementales sont optimales pour permettre au typhon de se creuser significativement. MANGKHUT évolue dans une zone de faible cisaillent et la divergence d'altitude est particulièrement véloce. Enfin, sur son trajet, le potentiel énergétique est très favorable pour conduire à une rapide intensification. Etant donné la situation environnementale très favorable, il est de plus en plus probable que MANGKHUT devienne un super typhon ces prochains jours.

Au niveau trajectoire, le système surf sur une puissante dorsale subtropicale. Pour ces prochaines 72h, un déplacement à vive allure en direction de l'ouest est inévitable. Sur ce cap, le risque que le typhon traverse les îles Mariannes est plus que jamais une très sérieuse éventualité, pour ne pas dire une certitude.

C'est dans la journée de lundi que le centre du système est prévu passer à proximité de Guam, Rota, Saipan et Tinian. L'ensemble des îles risquent d'être concernées par la zone des vents violents associées au typhon. Quelques doutes subsistent au niveau du timing, tout dépendra de la vitesse de déplacement de MANGKHUT ces prochaines heures.

Selon les prévisions du centre des cyclones de Tokyo, au moment du passage au plus près, les vents moyens sur 10 min sont prévus être de l'ordre de 150 km/h, pour des rafales dépassant les 220 km/h.

C'est après avoir traversé l'archipel que MANGKHUT devrait atteindre le stade de super typhon. Pour l'heure, il est trop tôt pour savoir qui des Philippines et /ou de Taïwan seront les prochaines cibles du 20e système baptisé de la saison des typhons 2018.


07/09 : La dépression 26 s'est formée au Nord de l'archipel des îles Marshall et fait route à l'Ouest en se renforçant. D'ici 24 h, le système deviendra une tempête tropicale puis devrait atteindre le stade de typhon le 10 septembre. Le 11 ou le 12 septembre, le système devrait toucher l'archipel de Guam. A cette échéance, il devrait être un typhon de classe 4 avec des vents soufflant à 200 km/h et de très fortes pluies.

Par la suite, le typhon devrait incurver sa trajectoire au Nord-Ouest sans qu'il soit encore possible de déterminer si le système touchera d'autres terres.

 

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 17/11/2018)
  • En France / DOM : 1.695
  • A l’étranger : 14.190
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 17/11/2018)
  • En France / DOM : 27.359
  • A l’étranger : 1.302.098
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 17/11/2018)
  • En France / DOM : 36.141
  • A l’étranger : 2.709.255
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"