Bulletins d'alertes / vigilances
Dernière mise à jour : le 18/02/2019 à 10:20

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

09/02 : L'intensification observée ces dernières heures rendent les prévisions très pessimistes pour l'île Rodrigues qui se retrouve en ligne de mire d'un violent système. Au vu de l'amélioration de la signature satellite, GELENA pourrait encore gagner en puissance avant son passage au plus près de l'île.

C'est donc potentiellement un cyclone mature, puissant et dangereux qui impacterait Rodrigues cette nuit. Pour le CMRS de la Réunion, la menace que représente ce cyclone sur l'île est très sérieuse.

Selon le CMRS, les vents violents associés au cyclone tropical intense devraient générer une houle cyclonique très significative. Celle-ci pourrait provoquer une montée anormale du niveau de la mer jusqu'à 2m pour les secteurs exposés.

A 10h (Mascareignes), GENELA était toujours un cyclone tropical intense. Il était situé autour des points 17.7S et 58.6E soit à plus de 250 km au Nord Nord-Est de Maurice et à moins de 550 km au Nord-Ouest de Rodrigues. Au cours des dernières 6h, le phénomène a fléchi vers l'Est Sud-Est tout en accélérant (28 km/h). De fait, le passage au plus près de Maurice semble déjà effectif.

C'est un dangereux cyclone qui pénètre actuellement dans le triangle Saint-Brandon/Maurice/Rodrigues. Selon le centre des cyclones de la Réunion, le météore s'est creusé avec une pression centrale estimée à 945 hPa, alors que les rafales avoisinent les 280 km/h!

Cette inflexion Est Sud-Est permet à Maurice de rester comme prévu bien à l'écart du coeur de GELENA. En revanche, la menace se précise pour Rodrigues. Les dernières tendances valident le risque d'un impact potentiellement direct ou indirect pour l'île. Ainsi, un avertissement de cyclone de Classe III pourrait y être en vigueur à partir de 13h10 selon le service météorologique de Maurice.

Un passage à proximité Sud de Rodrigues reste l'option la plus probable. Encore une fois, il est impossible de dire dès maintenant quelle sera l'impact du cyclone pour l'île. Tout dépendra de la distance du passage au plus près. Néanmoins, le scénario d'un transit entre 0 et 100 km au Sud-Ouest est suggéré entre cette nuit et dimanche matin à l'aube. Un passage à moins de 50 km au Sud serait la pire situation. Cela plongerait les rodriguais dans des conditions cycloniques sévères.

 

08/02 : À 10h (Mascareignes) ce vendredi 08 février, le cyclone tropical GELENA était situé autour des points 15.2S et 54.6E. Il se trouvait à environ 640 km au Nord de la Réunion et à 660 km au nord-nord-ouest de Maurice. Conformément aux prévisions, le cyclone se déplace à présent franchement vers le Sud-Est à la vitesse de 13 km/h. Sur cette trajectoire, GELENA se rapproche graduellement des Mascareignes.

Le passage au plus près de Maurice est attendu samedi à une distance qui reste encore à déterminer. Celle-ci devrait a priori être suffisamment grande pour éviter à l'île un impact direct et des conditions cycloniques. Toutefois, les bandes périphériques associées au cyclone pourraient apporter une dégradation pluvieuse sur Maurice. Attention également à la houle cyclonique qui atteindrait une hauteur de 5 à 6m cette nuit.

GELENA est prévu pénétrer dans le triangle Saint-Brandon/Maurice/ Rodrigues samedi. Par la suite, le phénomène s'approche de Rodrigues de manière significative. Un passage à proximité Sud de l'île samedi soir ou dimanche matin reste l'option envisagée.

Pour le moment et malgré la signature satellite actuelle, le système est analysé comme un cyclone tropical de catégorie supérieure par le CMRS de la Réunion. Mais on peut dire que le stade de cyclone intense est vraiment très proche. La pression centrale a chuté de 4 hPa au cours des dernières 6h pour s'établir à 972 hPa. Quant au vent moyen sur 10 min, il est estimé de l'ordre de 130 km/h pour des rafales en mer d'environ 185 km/h.

L'impact du cyclone GELENA sur Rodrigues dépendra de la distance de passage au plus près et de l'intensité du système à ce moment. Le pire scénario serait un passage à moins de 50 km au Sud de l'île. Dans cette configuration, Rodrigues se retrouverait soumise aux vents les plus violents d'un cyclone tropical ou cyclone intense!

Cependant, la marge d'erreur est élevée à 24h ou 36h du passage au plus près. Des réajustements plus au Nord ou plus au Sud ne sont pas exclus d'ici là. Le moindre décalage de quelques kilomètres peut tout changer. À l'heure actuelle, on peut dire que tout ou rien est encore possible.

 

07/02 : L'île de Rodrigues évite l'impact direct de FUNANI qui s'est renforcé pour devenir un dangereux cyclone tropical intense. L'activité convective principale du système s'est consolidée et un oeil un peu mieux défini et visible au centre de la masse nuageuse.

FUNANI est un puissant cyclone générant des vents moyens sur 10 min de l'ordre de 195 km/h et des rafales de 280 km/h en mer. La pression centrale a continué de chuter pour s'établir à 10h (Mascareignes) à 940 hPa. Le météore a en effet infléchi sa trajectoire nettement vers le Sud-Est. Sur ce cap, Rodrigues reste à l'écart des conditions cycloniques. D'ailleurs, on peut même dire que c'est un temps plutôt dégager qui règne sur l'île.

Le risque cyclonique étant écarté, toutes les alertes cycloniques ont été levées sur l'île. Toutefois, la prudence est de mise en raison de la houle cyclonique mais aussi d'un possible danger venant de loin.

GELENA a peu évolué ces dernières heures. Le système qui est un cyclone tropical depuis hier soir a peu bougé. Mais, les récentes animations satellites indiquent qu'un mouvement Sud-Est est enclenché à vitesse encore relativement lente.

L'activité nuageuse centrale du système semble souffrir un peu. L'oeil présente une allure un peu déchiquetée. Une rétroaction négative par refroidissement de l'eau sous-jacent explique peut-être cette situation. Ce plafonnement devrait stopper dès que GELENA aura commencé à bouger franchement vers le Sud-Est.

Par la suite, une intensification majeure est attendue en raison de conditions environnementales très favorables. De plus, la taille plutôt réduite du phénomène devrait l'aider à se renforcer à un taux rapide. La probabilité que GELENA devienne un cyclone intense est élevée.

Les dernières tendances vont toujours dans le sens d'un système qui évoluerait à proximité de l'île samedi ou dans la nuit de samedi à dimanche.

 

06/02 : Deux systèmes sont en cours dans le bassin océanique Indien Sud : les tempêtes tropicales FUNANI et GELENA .Ces deux systèmes ont une évolution qui devrait les amener à transiter à proximité de Rodrigues (dépendance de Maurice).

En premier lieu, nous avons FUNANI qui s'est renforcée pour devenir une forte tempête tropicale. Le système était positionné à 10h (loc) à 340 km au Nord Nord-Est de l'île.L'inflexion vers le Sud a bien eu lieu comme prévu et le recourbement devrait se poursuivre vers le Sud-Est. C'est ce fléchissement qui permettrait à Rodrigues d'éviter le coeur du phénomène et donc d'esquiver les conditions les plus dégradées situées sur la partie Est de FUNANI.

En deuxième lieu, nous avons la tempête GELENA à 450 Km à l’Est de Diego Suarez qui a été baptisée à 7h par le service météorologique de Madagascar. La signature satellite du système s'est améliorée avec une configuration en bande incurvée. Il semble également que la circulation de basse couche est à présent sous la convection principale.

Le système devrait peut évoluer au cours des prochaines 24h et lentement dériver vers l'Ouest ou l'Ouest Nord-Ouest. Par la suite, la configuration des vents en moyenne et haute atmosphère vont évoluer et initier à partir de jeudi une trajectoire orienter vers le Sud-Est à Est Sud-Est. Les dernières tendances suggèrent toujours un impact potentiellement direct samedi pour Rodrigues.

Concernant l'intensité, la philosophie reste aussi la même. Les conditions environnementales sont prévues favorables pour permettre une intensification majeure de GELENA. Le stade de cyclone tropical intense est toujours envisagé.

 

 

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 17/02/2019)
  • En France / DOM : 1.722
  • A l’étranger : 14.430
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 17/02/2019)
  • En France / DOM : 27.363
  • A l’étranger : 1.303.467
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 17/02/2019)
  • En France / DOM : 36.241
  • A l’étranger : 2.753.384
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"