En France, d'après la Caisse Centrale de Réassurance, les inondations comptent pour 56% des coûts induits par les évènements climatiques contre 38% par la sécheresse (7% « autres » soit séisme, avalanches, mouvements de terrain, etc.). Entre 1989 et 2013, les inondations et sécheresses ont coûté à la nation 24 milliards d’euros soit 965 millions d’euros en moyenne par an.

Lire la suite (réservé aux abonnés)