Au cours de ce premier semestre ce sont plus de 212 000 éclairs nuage-sol¹ et 1 450 000 éclairs intra-nuage qui ont été enregistrés par le réseau national de détection de la foudre de Météorage. Ce résultat permet de classer le printemps de l’année 2017 à la troisième place des semestres les plus foudroyés depuis les 20 dernières années en France.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)