La facture des catastrophes naturelles devrait être extrêmement élevée en 2017. Après un début d'année anormalement calme sur le front des tempêtes, les éléments se sont en effet déchaînés à la fin de l'été. Les ouragans Harvey, qui a balayé le Texas, Irma et Maria qui en septembre ont ravagé les Caraïbes, ainsi que les tremblements de terre au Mexique, devraient coûter 95 milliards de dollars (81 milliards d'euros) au marché privé de l'assurance

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)