Les catastrophes naturelles font payer un lourd tribut aux pays en développement (des millions de dollars chaque année), avec la sécheresse émergeant comme la plus destructrice d’entre eux, à côté des autres inondations, feux de forêts, tempêtes, ravageurs de plantes, épidémies de maladies animales, déversements chimiques et algues toxiques.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)