Les zones cultivées endommagées, le nombre de morts et de disparus, et les pertes économiques directes causées par les catastrophes naturelles ont sensiblement baissé en 2018 par rapport aux chiffres des cinq dernières années, a-t-on appris d'un rapport officiel.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)