En moyenne, environ 1 500 glissements de terrain ont eu lieu au Japon chaque année au cours des 10 dernières années, marquant une augmentation de près de 50%, selon un rapport du gouvernement approuvé par le Cabinet du Japon.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)