Près de dix milliards d'euros par an. C'est ce que le réchauffement climatique pourrait coûter à la Belgique d'ici à 2050 si rien ne change, selon une récente étude. Qui confirme le double combat du siècle : réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi anticiper les conséquences qui ne pourront pas être évitées.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)