Depuis trois ans, la France connaît des vagues de sécheresse géotechnique importante. S’il est trop tôt pour évaluer la sinistralité de l’été 2020, ce dernier épisode devrait être au moins aussi coûteux que les deux précédents.

Lire la suite (réservé aux abonnés)