Image
Image
Selon le courtier Benfield, qui a tenu mercredi dernier sa journée annuel de présentation,  le marché est insuffisamment protégé contre le risque que plusieurs violentes tempêtes s'abattent en France dans la même année. En général, les compagnies sont protégées contre deux événements majeurs, parfois trois.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)