Selon une étude menée par la Banque de Grèce, le coût cumulé du réchauffement climatique pour la Grèce d'ici 2100 variera dans une fourchette de 436 à 701 milliards d'euros, en fonction des mesures prises ou non.

Lire la suite (réservé aux abonnés)