Selon plusieurs études scientifiques le changement climatique pourrait interagir avec les oscillations naturelles du climat et conduire le climat mondial vers un état de « El Niño permanent ».

Lire la suite (réservé aux abonnés)