Selon un sondage réalisé par l'IFOP entre le 14 février et le 17 février, auprès d'un échantillon représentatif de 990 personnesUne large majorité de français — 76% — considère qu'il existe un lien entre les violentes tempêtes qui ont récemment frappé l'Hexagone et le changement climatique.

Lire la suite (réservé aux abonnés)