Si une augmentation de la température moyenne de la planète peut nous paraître anecdotique (voir un point positif pour certains), pour la planète, un réchauffement moyen de 4°C s'avèrerait catastrophique. A la lumière des preuves scientifiques dont nous disposons aujourd’hui, Nicholas Stern, l’un des spécialistes les plus respectés dans le domaine du changement climatique évoque les conséquences d'une telle augmentation.

Lire la suite (réservé aux abonnés)