Selon une nouvelle étude publiée le 4 septembre dans la revue Climate Risk Management, il existe moins d'une chance sur 100 000 pour que les températures aient autant augmenté ces dernières années sans l'impact de nos émissions de gaz à effet de serre.

Lire la suite (réservé aux abonnés)