Le Pentagone s'est à nouveau alarmé des hausses générales de températures, de la fonte rapide des glaciers et autres effets du changement climatique qui posent des "risques immédiats" pour la sécurité nationale des États-Unis et leurs opérations militaires et humanitaires dans le monde.

Lire la suite (réservé aux abonnés)