Une étude américaine Geophysical Research Letters indique que de petites éruptions volcaniques pourraient éjecter davantage de gaz dans la haute atmosphère terrestre qu'estimé jusqu'alors, contribuant ainsi à ralentir le réchauffement climatique.

Lire la suite (réservé aux abonnés)