Le président américain Barack Obama a insisté sur le fait que le changement climatique était un "risque immédiat" pour la sécurité nationale américaine et a prévenu qu'une montée du niveau de la mer de 30 centimètres coûterait au pays jusqu'à 200 milliards de dollars dès 2100.

Lire la suite (réservé aux abonnés)