Karachi, capitale du Pkistan en 2050 : l'eau manque dans la ville, le pain est devenu hors de prix et les vagues de chaleur meurtrières se multiplient. Fiction ou réalité ? Entre fonte accélérée de ses glaciers et démographie galopante, le Pakistan présente déjà tous les ingrédients d'une bombe climatique à retardement.

Lire la suite (réservé aux abonnés)