Une étude des scientifiques de l'institut Potsdam sur la recherche climatique publiée lundi dans les Comptes-rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS) souligne que les grands glaciers de l'ouest de l'Antarctique s'effondreraient si ceux du bassin d'Amundsen, plus petits, étaient totalement déstabilisés sous l'effet du réchauffement climatique.

Lire la suite (réservé aux abonnés)