Au cours de l'été caniculaire 2018, les glaciers ont enregistré des pertes massives. Sans les énormes quantités de neige tombées en hiver, la fonte aurait été encore plus spectaculaire. Avec une accumulation d'années extrêmes, les glaciers suisses ont perdu un cinquième de leur volume au cours des 10 dernières années, rapporte la Commission d'experts pour réseau de mesures cryosphère de l'Académie des sciences naturelles.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)