Selon la conclusion des travaux de deux chercheurs américains publiés dans Science . Geoffrey Gebbie (Institut océanographique de Woods Hole, Massachusetts, États-Unis) et Peter Huybers (Université d'Harvard, Massachusetts, États-Unis), l'océan Pacifique garderait les traces de la petite ère glaciaire qui a touché notre planète il y a plus de 600 ans. Une poche d'eau froide contribuerait ainsi à «climatiser» la Terre. Et sa disparition pourrait s'avérer catastrophique.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)