Quand vient le temps de se prononcer au sujet des changements climatiques, l'attitude des Américains est principalement influencée par les catastrophes naturelles et la météo locale, démontre un nouveau sondage.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)