b_300_200_16777215_00_images_stories_images_rechauffement_medicane_210219.JPGUne nouvelle étude publiée le 18 janvier 2019 dans la revue Geophysical Research Letters basée sur un modèle climatique de pointe indique que si la fréquence des ouragans méditerranéens est prévue baisser d’ici la fin du siècle, leur virulence devrait au contraire augmenter. Une évolution notable au vu des risques majeurs associés à ces phénomènes pour les zones peuplées situées le long des côtes méditerranéennes.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)