Les recherches sur le climat ont montré que le réchauffement général de la planète mène à une augmentation de la fréquence des conditions météorologiques extrêmes. Il est évident que les températures ont augmenté encore davantage que d’habitude. Mais à certains endroits, les températures chutent également, atteignant des niveaux inférieurs aux minimales historiques.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)