Une nouvelle étude réalisée par des scientifiques de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) a utilisé des satellites pour confirmer les données sur le réchauffement de la planète fournies par le Goddard Space Research Institute (Gistemp).

Lire la suite (réservé aux abonnés)