D’ici 2100, le niveau de la Mer du Nord pourrait monter d’un mètre à cause du changement climatique. Ce qui met en péril la partie occidentale du littoral belge. L’équipe de l’architecte du gouvernement flamand et divers experts des Travaux publics et des Services maritimes flamands ont réalisé une étude scientifique et envisagent quatre scénarios, avec certains choix drastiques, pour protéger l’environnement et l’autre moitié du littoral belge.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)