b_300_200_16777215_00_images_stories_images_rechauffement_canicule_europe_030819.jpgSans surprise, le réchauffement climatique a joué un rôle central dans la canicule qui a submergé l'Hexagone à la fin du mois de juillet. Dans un climat non modifié par l'Homme, celle-ci n'aurait presque pas pu se produire : un tel événement aurait lieu moins d'une fois tous les mille ans.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)