Les projections des modèles climatiques suggèrent un assèchement généralisé dans le bassin méditerranéen et une augmentation de la pluviométrie en Fennoscandie au cours des prochaines décennies, en grande partie à cause du forçage climatique dû aux gaz à effet de serre.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)