b_300_200_16777215_00_images_stories_images_rechauffement_sensitivite_climatique_111019.JPGJusqu’ici, les analyses basées sur les mesures instrumentales tablaient sur un réchauffement moindre que celui calculé par les modèles et surtout les archives paléoclimatiques. L’étude prend davantage en compte les processus complexes du système climatique pour aboutir à des valeurs plus proches des modèles. Une nouvelle étude, parue dans le journal Nature Geosciences, réévalue la sensibilité climatique mesurée à partir des observations.

Lire la suite (réservé aux abonnés)