Les forêts tropicales perdent leur capacité à absorber le carbone, et la forêt amazonienne risque même dans les quinze prochaines années d'en produire plus qu'elles n'en captent, ont averti des chercheurs mercredi dernier. Actuellement, les forêts tropicales représentent 50% des capacités mondiales de séquestration carbone, mais elles atteignent rapidement la saturation.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)