Au cours des 150 dernières années, le réchauffement climatique d'origine humaine a effacé le refroidissement naturel mondial qui s'est produit au cours des 6 500 dernières années, selon une étude publiée dans la revue Nature Research's Scientific Data.

Lire la suite (réservé aux abonnés)