Le changement climatique serait devenu le premier facteur responsable des feux de forêts qui ravagent régulièrement l’Ouest des Etats-Unis, et les activités humaines en sont très majoritairement la cause, indique une étude publiée lundi dans la revue la revue de l’Académie nationale des sciences des États-Unis (Pnas)

Lire la suite (réservé aux abonnés)