Une étude publiée dans «Nature Communications» met en garde contre les impacts, pour la nature et l’homme, de l’altération liée au réchauffement climatique. La région arctique va perdre en glace et gagner en humidité.

Lire la suite (réservé aux abonnés)