Le réchauffement climatique pourrait expliquer une plus grande intensité des cyclones en faisant monter la température à la surface des océans, selon deux études scientifiques publiées aux Etats-Unis, à la veille du début de la saison des cyclones. Cette thèse est l'objet depuis longtemps d'une controverse dans la communauté scientifique.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)