A la station météorologique d'Eureka, au Nunavut, dans le Grand Nord canadien, des scientifiques étudient les nuages de l'Arctique pour tenter de percer un mystère qui pourrait permettre d'en savoir plus sur le réchauffement climatique.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)