Les pluies torrentielles sont de plus en plus fréquentes en Inde au moment des moussons, selon une étude publiée aujourd’hui dans Science. Si les pluies de mousson sont vitales pour l’Inde, les très fortes précipitations provoquent des inondations et des glissements de terrain dangereux pour les habitants.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)